Communistes libertaires de la CGT

Confédération

Information relative à la confédération CGT.

Mois :

Par titre | Les plus populaires | Les plus récents | Les plus anciens

  • RSE : Non la CGT n’a pas à signer l’accord

    29 janvier 2018
    La Confédération est engagée depuis un an dans une négociation avec la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) autour d’un projet fumeux qui découle du Grenelle de l’Environnement à propos de la Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) des entreprises.
    Le syndicat des patrons présente son projet clairement : associer les salariés à l’application des normes RSE ferait gagner 13% de résultats aux entreprises, favoriserait le « dialogue social » (c’est à dire l’intégration des salariés à leur propre exploitation) et enfin l’existence d’un Label RSE géré par un organisme « indépendant » (...)
  • Ruffin : Le SNJ CGT au service d’un projet ?

    7 juin 2018
    Disons franchement les choses pour un débat entre camarades sur l’importance de l’indépendance syndicale pour la crédibilité et la cohésion de la CGT.
    On peut apprécier positivement le travail syndical mené par le SNJ-CGT et aussi aimer lire Fakir, le journal de François Ruffin actuellement député d’Amiens aux couleurs de la France Insoumise.
    Mais alors que depuis quelques années seulement se dénoue, très lentement, le lien entre la CGT et le PCF, nous ne pouvons accepter sans réagir que d’autres liens se nouent, avec par exemple la France Insoumise, et encore moins que la CGT se retrouve percutée par (...)
  • Salaires des patrons : Martinez est généreux !

    19 mai 2016
    Libération, le quotidien de la « gauche » sociale-libérale, organise la résistance aux salaires des patrons du CAC 40 ? Il publie un appel de 40 « personnalités » dont Laurent Berger, secrétaire générale de la CFDT, afin de limiter ces scandaleux salaires à 100 Smic. Soit 1,75 millions d’euros par ans !!!
    Mais que fait Martinez dans la liste des signataires auprès de Cambadélis et Bartolone ?
    Exigeons le retrait de cette signature à cette minable opération de communication du (...)
  • Sans-Papiers en grève : La CEC n’en parle pas ?

    25 février 2018
    La Commission Exécutive Confédérale s’est réunie le 20 février. Alors que 160 travailleurs sans-papiers de sept entreprises différentes sont en grève et commencent à obtenir les CERFA et concordances d’identité, pas un mot dans le compte-rendu de la CEC qui évoque pourtant différentes luttes en cours. A se demander s’il y a encore des blocages sur ce sujet...
  • Sexisme, homophobie et violence : indéfendables !

    13 septembre 2017
    Les militants de la CGT sont des travailleuses et des travailleurs parmi d’autres. Leur conscience de classe se manifeste contre l’exploitation capitaliste mais ils ne sont pas à l’abri des préjugés sexistes, racistes, homophobes qui restent, malheureusement, puissants dans notre société.
    La CGT a d’ailleurs une politique active sur ces thèmes. Les commissions femmes et LGBT sont soutenues par la direction confédérale. Les grèves de sans-papiers sont suivies et soutenues au plus haut niveau depuis de nombreuses années. Les formations syndicales de base intègrent de plus en plus ces thématiques. (...)
  • SNCF : La CE confédérale évoque la grève reconductible

    10 mars 2018
    Dans les hautes instances de la CGT le débat est tendu. Le dernier rendez-vous téléphoné du CCN en a encore été l’occasion. Pour schématiser il y a ceux qui poussent les feux de la mobilisation face aux attaques et ceux qui freinent en s’appuyant sur les difficultés, au demeurant réelles, à mobiliser massivement.
    Alors que dans la fédération des Cheminots certains évoquent plutôt la possibilité d’une ou deux journées de grève répétées chaque semaine, d’autres parient sur la dynamique d’un appel à la grève reconductible. Dans un cas, les cheminots seraient les bons petits soldats obéissants aux consignes de (...)
  • SNJ-CGT : Une analyse raisonnable des Gilets jaunes

    20 décembre 2018
    Nous publions ici la déclaration du CN du SNJ-CGT :
    Le mouvement de colère des « gilets jaunes » doit interroger la CGT toute entière.
    Le 6 décembre, le secrétaire général de la CGT a signé, aux côtés de six confédérations et fédérations, un communiqué dénonçant « toutes formes de violence dans l’expression des revendications », oubliant par là-même la totale responsabilité d’un gouvernement sourd à toutes revendications et violemment répressif. De même, il affirmait que « le gouvernement, avec beaucoup de retard, a enfin ouvert les portes du dialogue ».
    Nous, militants du SNJ-CGT, ne nous sommes pas reconnus dans (...)
  • SNTRS : courrier au bureau confédéral

    25 février 2016
    Lire ci dessous le courrier adressé au Bureau confédéral suite au communiqué intersyndicale « calamiteux » :
    "A l’attention du Bureau confédéral de la CGT
    Face aux attaques sans précédent concernant la modification du code du travail, le Bureau National du SNTRS-CGT réunit le 24 février, demande que la CGT porte et coordonne une réponse à la hauteur de ces attaques. La confédération à l’initiative d’une première réunion intersyndicale à Montreuil le 23 février 2016, doit rapidement aller plus loin que ce communiqué bien trop frileux. Nous devons au plus tôt mettre tout en œuvre pour mobiliser les travailleurs (...)
  • STC et LAB : La CGT perd son procès en vue des élections dans lesTPE

    13 décembre 2016
    Malgré un acharnement juridique démesuré, la direction confédérale n’a pas obtenu l’annulation des listes des syndicats nationalistes corses et basques. Nous avions déjà dit tout le mal que nous pensions de cette façon administrative de porter l’exclusive contre d’autres syndicats. Nous avions pointé le risque de jurisprudence contre nous mêmes à tenter de faire condamner un syndicat parce qu’il serait porteur d’un projet « politique » selon les arguments mêmes de l’avocat de la CGT. Enfin, comme plusieurs structures CGT du Pays Basque, nous regrettions cette division avec des syndicats qui s’étaient (...)
  • STC et LAB : La justice bourgeoise n’est pas notre amie

    19 juillet 2016
    La direction confédérale persiste dans l’erreur. Elle n’a rien retenue des années passées à tenter de faire interdire des syndicats SUD !
    Les fédérations CGT qui pensaient gagner en empêchant les créations de syndicats SUD n’ont donc pas tirer de bilan ! Non seulement le recours à la Justice bourgeoise n’a rien empêché, mais la CGT est durablement affaiblie par la fuite de militants révolutionnaires qui auraient du avoir toute leur place dans notre CGT.
    Lors des premières grandes vagues d’exclusions des secteurs et militants combatifs de la CFDT, la CGT a raté l’occasion de réparer le mal fait par (...)

0 | ... | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100

Liens

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0