Communistes libertaires de la CGT

Luttes

Actualité des luttes sociales et syndicales.

Mois :

Par titre | Les plus populaires | Les plus récents | Les plus anciens

  • 5 déc : Le Commerce en reconductible ?

    23 octobre 2019
    La Fédération CGT du Commerce et des Services appelle à la grève reconductible à partir du 5 déc : « En guerre contre la régression sociale ». Nous pouvons nous féliciter chaque fois que les directions syndicales expliquent aux salariés les enjeux et les moyens indispensables pour gagner. Mais quand le décalage est important entre le nécessaire et le possible, il est n’est pas inutile de faire preuve d’un peu de réalisme. Néanmoins, s’il est légitime de s’interroger sur le décalage entre le mot d’ordre et les réalités de terrain, nous ne pouvons que souhaiter aux équipes syndicales plein succès pour (...)
  • Chasse aux DRH : pour que la peur change de camp !

    20 octobre 2017
    Fin aout à l’occasion de l’Université d’Eté du Medef nous avions soutenu l’opération « Bloquons le Medef » initiée par Solidaires. Mais nous avions aussi critiqué le manque de détermination à tenter de bloquer réellement cet évènement.
    C’est pourquoi nous avons soutenu l’opération « Chasse aux DRH », initiée par des forces mixtes issues du cortège de tête et de syndicalistes, avec l’appui de Solidaires. Si la détermination était cette fois bien présente, c’est le nombre qui nous a manqué. Nous n’avons pas réussit à faire plus que mettre en retard ces DRH pour leur petit-déjeuner au Pré-Catelan, très luxueux (...)
  • Violences à Lille : un témoignage inquiétant sur le 12 mai

    17 mai 2016
    Nous publions ci-dessous le témoignage d’un militant CGT bien connu dans le Nord/Pas de Calais. Nous le livrons à l’état brut dans l’attente de communiqués qui ont été annoncés par diverses structures CGT en particulier dans la Métallurgie. Les décisions prises, semble-t-il par la direction de l’UL de Lille, face aux violences policières, posent pour le moins problème :
    Jeudi 12 Mai, j’ai manifesté à Lille contre la loi Travail. Comme à mon habitude, je l’ai fait avec des ami.e.s dans le cortège « anticapitaliste », un cortège soudé autour de la notion de lutte de classe, revendicatif, et ce peu importe (...)
  • Tours : Un exemple de ce que les médias ignorent...

    24 décembre 2019
    Un aperçu de ce que les journalistes ne voient pas :
    Jeudi 19 : Action décidée par l’AG cheminote le matin : 100 personnes. Prise de 100 caddies et entrée dans un hypermarché Carrefour avec des slogans sur les retraites mais également « Carrefour, paie tes impôts, augmente les salaires ». Bonne réception par les salarié-e-s. Venue de quelques policiers mais à distance, aucun affrontement, aucune interpellation.
    Action décidée par l’intersyndicale interprofessionnelle du 37 : manifestation (env. 200 personnes) dans le quartier des Deux Lions, où se trouvent de nombreuses entreprises privées (Bouygues, (...)
  • Généraliser les revendications pour généraliser la grève et les blocages

    13 décembre 2019
    Là où se tiennent des AG dans les UL, les UD, après les manifs, il est frappant de constater qu’un grand nombre de personnes, non-syndiquées, viennent débattre et faire des propositions quoique souvent très critiques vis-à-vis des syndicats.
    C’est toujours un peu déstabilisant pour une direction syndicale, et plus compliqué encore pour une intersyndicale, d’avoir à répondre à ces personnes qui ne sont pas (plus ?) dans un collectif de travail traditionnel : retraités, chômeurs, auto-entrepreneurs, salariés ultra-précaires. Car c’est d’abord sur l’entreprise et la branche professionnelle que les (...)
  • Gilets jaunes et rouges : amplifier la révolte

    3 décembre 2018
    Dans la CGT de nombreux camarades, suivant la première déclaration de la confédération, se sont montrés réservés voire carrément hostiles au mouvement des « Gilets jaunes ». A juste titre ils dénonçaient pêle-mêle la présence de fachos, de petits patrons, et l’absence desdits gilets lors des dernières mobilisations pour les retraites, le droit du travail, la destruction de la SNCF...
    Et puis rapidement, des syndicats, des unions locales, des UD ont choisit d’aller à la rencontre de ce mouvement inédit. Parfois ce sont les gilets jaunes eux-mêmes qui sont venus chercher la CGT ! Si dans quelques endroits la (...)
  • CRS/SS : Au moins à Perpignan !

    30 mai 2016
    Nous reproduisons ici un article publié par l’Express, début mai, qui explique aussi la violence policière :
    Une affiche de Hitler chez les CRS : la CGT porte plainte
    Une affiche montrant Hitler en tenue militaire était placardée dans les locaux de Perpignan. L’auteur des faits a été insuffisamment puni selon la CGT.
    La découverte remonte à janvier : un affiche d’Adolf Hitler faisant le salut nazi dans l’infirmerie de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) de Perpignan. Faute de mesures prises par la hiérarchie policière, l’union départementale de la CGT a donc décidé de porter plainte auprès du (...)
  • Sans-Papiers en grève : La CEC n’en parle pas ?

    25 février 2018
    La Commission Exécutive Confédérale s’est réunie le 20 février. Alors que 160 travailleurs sans-papiers de sept entreprises différentes sont en grève et commencent à obtenir les CERFA et concordances d’identité, pas un mot dans le compte-rendu de la CEC qui évoque pourtant différentes luttes en cours. A se demander s’il y a encore des blocages sur ce sujet...
  • 5 dec et plus : unité syndicale en Seine-Maritime

    22 octobre 2019
    Les unions départementales du 76 lancent un appel unitaire : CGT, FO, FSU, Solidaires pour « des Assemblées générales pour préparer la grève à partir du 5 décembre et débattre de sa nécessaire reconduction pour gagner ». Reste aux syndicats à traduire cette déclaration en acte au plus près des salariés.
  • Intérimaires et primes Covid

    22 avril
    En cette période compliquée par le chômage partiel et l’interdiction des réunions et permanences syndicales, il convient de souligner que les entreprises qui attribuent des primes exceptionnelles au titre des mesures énoncées par Macron doivent en informer les entreprises de travail temporaire présente sur site afin que les intérimaires soient eux aussi bénéficiaires des dites primes. Charge à l’ETT de payer au prorata deu temps de présence ses intérimaires et de se faire rembourser par l’entreprise donneuse (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 240

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0