Communistes libertaires de la CGT

5 dec et reconductible unitaire dans les transports

lundi 25 novembre 2019

Mieux que les appels d’UD, les appels dans les professions qui par nature sont plus proches des réalités du terrain :

Appel CGT, FO, Solidaires à la grève dans les transports à partir du 5 décembre

Les fédérations CGT, FO, Solidaires des secteurs de transports dénoncent la volonté du gouvernement à vouloir remettre en cause nos systèmes de retraites actuels, solidaires et intergénérationnels par un projet de réforme de retraites par points. Nous condamnons également les attaques contre nos régimes spécifiques qui ne sont pas des avantages indus mais qui tiennent compte des situations particulières de nos secteurs. Les différentes simulations réalisées à partir du projet Delevoye confirment des baisses de pensions pouvant atteindre 600€ par mois selon les situations. C’est inacceptable alors même que les distorsions entre ceux qui ont tout et ceux qui n’ont rien sont croissantes. La « théorie du ruissellement » portée par le Président des riches se transforme en digue pour les seuls intérêts du capital.

Dans le même temps, les salariés du transport et des infrastructures subissent les logiques de régression sociale des entreprises et des politiques publiques. Loi travail, Loi d’Orientation des Mobilités, réforme ferroviaire, réforme de la fonction publique, etc. Elles ont toutes pour dénominateur commun le dumping social et environnemental générant une casse des emplois, une hausse de la souffrance au travail, un sous paiement des qualifications et des compétences, une individualisation des rémunérations et une dégradation du service public des transports.

Pour combattre la remise en cause des droits collectifs qui sont le résultat des luttes sociales passées et au contraire pour gagner un renforcement et une amélioration du système actuel de nos retraites et des droits sociaux, nos organisations appellent l’ensemble des salariés des transports à cesser le travail à partir du 05 décembre. Elles appellent les salariés à s’inscrire massivement dans la grève et à participer aux assemblées générales pour débattre du niveau de mobilisation, des négociations et des conditions de la reconduction du mouvement de grève au-delà du 05 décembre. Cette mobilisation est indispensable pour établir un rapport de force suffisant au sein de nos professions des transports et ainsi faire plier le patronat et le gouvernement.
Paris le 25 novembre 2019

Débats du 53° congrès

  • Des militantes mobilisées autour de Marie Buisson

    17 janvier
    Vous trouverez ci joint un appel lancé par des dizaines de syndicalistes CGT dont des membres du bureau confédéral. Et aussi des figures bien connues comme Maryline Poulain dont le travail autour des sans-papiers ne pourra pas être disqualifié en le traitant de dérive « sociétale ».
    Lors d’une réunion récente des secrétaires généraux des fédérations la candidature pourtant largement validée par la CEC de (...)
  • Les lambertistes en campagne contre Marie Buisson

    10 janvier
    Les lambertistes du POI, affaiblis depuis la scission avec le POI-D, sont connus pour être le courant le plus brutal et manipulateur du trotskisme français. Ils sont connus aussi pour leur infiltration dans la franc-maçonnerie, et leur place importante dans Force ouvrière. Les plus anciens se souviennent que Lionel Jospin vient de ce courant. Officiellement « prêté » au PS pour faire face au PCF dans (...)
  • Des amendements féministes à débattre pour le 53°

    10 janvier
    Le collectif de militantes qui s’était signalé par un premier tract lors du dernier CCN publie une longue série d’amendements en espérant que les syndicats s’en emparent. En voici le texte. Vous pouvez contacter le collectif : syndicat.cgt.safe gmail.com
    LA PEUR DOIT CHANGER DE CAMP PROPOSITIONS D’AMENDEMENTS AU DOCUMENT D’ORIENTATION DU 53ÈME CONGRÈS
    Amendement 2T283 (Thème 2, paragraphe 283) (...)
  • Mateu pose sa candidature contre Marie Buisson

    19 décembre 2022
    Olivier Mateu, secrétaire général de l’Union départementale des Bouches du Rhône, vient d’annoncer sa candidature au poste de secrétaire général de la CGT après que le Bureau confédéral ait validé la candidature de Marie Buisson. Et les commentateurs de souligner la nouveauté de cette situation.
    Mais en vrai il n’est pas nouveau que plusieurs dirigeants s’affrontent pour prendre le poste. Sauf qu’alors (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0