Communistes libertaires de la CGT

Belgique : En lutte contre une autre loi Travail !

jeudi 2 juin 2016

80 000 manifestants à Bruxelles le 24 mai. Grève générale le 7 juin. Les travailleurs belges et la jeunesse en lutte contre la version locale de la loi travail. Nous publions ci-dessous une note d’info confédérale :

. Durée du travail : Ce projet se propose de calculer la durée du travail sur une base annuelle, voire au-delà et ainsi de s’attaquer à la semaine de 38 heures Il est ainsi prévu la possibilité d’étendre pour tous le nombre possible d’heures supplémentaires à 143 heures avant de pouvoir récupérer. Un quota auquel s’ajouteraient 100 heures exigibles sans motivation pour certains secteurs d’activité, sans concertation et éventuellement sans récupération. Au final ces heures seraient payées ou mises en compte sur un obscur « compte épargne carrière ». Concrètement cela signifie que l’horaire moyen de travail va passer de 38 à 40 heures par semaine, voire 45 et plus si on y ajoute les heures supplémentaires possibles au-delà des 143 h selon les conventions de secteurs professionnels.

. Protection des salariés : Il est prévu de reculer à 22 h (au lieu de 20h) le début du travail de nuit. La protection particulière pour les jeunes et les femmes enceintes disparaît.

. Délai de prévenance : Il est prévu que l’employeur puisse modifier le temps du travail des salariés à temps partiel au jour le jour … Toutes ces modifications peuvent être imposées sans accord sectoriel. Il suffit qu’une organisation (éventuellement patronale) pose la question dans la commission paritaire de branche, pour que ces modifications puissent être activées au niveau de l’entreprise.

Quelles propositions des organisations syndicales ?
Les trois confédérations syndicales (Fédération Générale du Travail de Belgique –FGTB-, Confédération des Syndicats Chrétiens -CSC-, Confédération Générale des Syndicats Libéraux de Belgique –CGSLB-) et les organisations de jeunesse sont mobilisées et unies Elles exigent ensemble des alternatives reposant sur un modèle sociétal et une fiscalité justes, avec des services publics de qualité, une protection sociale solide, le respect de la concertation sociale et de la liberté de négociation. La FGTB propose de réduire collectivement le temps de travail, avec maintien du salaire et embauches compensatoires, mesure qui permettra de créer de l’emploi pour tous. Quelles perspectives de mobilisations ?
Mardi 31/05/2016 : manifestation des services publics en front commun soutenue par le privé
Du 20/06/2016 au 24/06/2016 : sensibilisation dans les entreprises
Vendredi 24/06/2016 : grève nationale FGTB
Jeudi 29/09/2016 : manifestation fédérale interprofessionnelle en front commun
Vendredi 07/10/2016 : grève générale en front commun

Débats du 51° congrès

  • Congrès : Notes du vendredi 22 avril

    23 avril 2016
    Courte séance ce vendredi matin. La CEC est élue très largement (entre 84 et 97%) ce qui pourrait surprendre après les votes des résolutions et la tension dans les débats. Il est probable que la majorité des syndicats expriment alors leur désir de tourner la page de la crise de direction ouverte avec l’affaire Lepaon. Probable aussi que le compromis imposé par la direction confédérale sur le thème de (...)
  • Congrès : Notes du jeudi 21 avril

    22 avril 2016
    La séance s’ouvre par l’annonce du vote du thème 3 sur le rapport au politique : abstention : 9% contre : 36%.
    Le débat reprend sur le thème 4 : le syndicalisme international. Des délégués expliquent leur travail dans des multinationales, leurs contacts avec les syndicats de différents pays. Une camarade sénégalaise est invitée à s’exprimer. Des camarades proposent l’organisation de grèves européennes (...)
  • Congrès : Notes du mercredi 20 avril

    21 avril 2016
    La matinée reprend avec le débat sur notre démarche syndicale, le thème 1. Les futurs comités régionaux inquiètent plusieurs délégués qui se prononcent pour une coordination des UD mais contre des « super-préfets ». Le seul amendement significatif intégré par la commission souligne, comme pour répondre aux craintes, qu’il faut donner plus de moyens aux unions locales. Un délégué de la construction (Toulouse) (...)
  • Congrès : Notes du mardi 19 avril

    20 avril 2016
    Après les applaudissements d’usages aux nouveaux invités présents (Solidaires et Unef mais l’arrivée d’un représentant du PCF n’est toujours pas anoncée), le bureau du congrès donne les réponses attendues : Oui il y aura une résolution d’actualité mais pas de commission : c’est le bureau du congrès qui la présentera. Non la commission candidature ne sera pas ouverte aux délégués puisqu’elle est déjà (...)
  • Congrès : Notes du lundi 18 avril

    19 avril 2016
    C’est au groupe musical Zabo qu’il revenait de donner le ton du congrès dans une interprétation pétillante d’une chanson de Georges Moustaki « je voudrais sans la nommer vous parler d’elle », une chanson écrite en 1969 à la gloire de la révolution permanente !
    Un cran en dessous du symbole, le secrétaire de l’UD des Bouches du Rhône dans son discours d’accueil faisait applaudir les luttes emblématiques (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0