Communistes libertaires de la CGT

Ford : 18 juin, l’appel des 24h du Mans !

vendredi 3 juin 2016

Nous publions ici l’appel de la CGT-Ford à propos des 24h du Mans. Y a pas que le foot en juin !

FORD « FÊTE » SON GRAND RETOUR AUX 24H DU MANS : NOUS Y SERONS AUSSI ! POUR DÉFENDRE LE VRAI RETOUR DE FORD À BLANQUEFORT

Nous n’irons pas faire la course, il était trop tard pour inscrire le véhicule Tournéo du CE. Pourtant nous avions bien boosté le moteur et nous y étions prêts.
Ce n’est pas grave, nous irons quand même au Mans, nous les salariés, les militants de la CGT, mais aussi toutes celles et ceux qui le souhaitent, qui sont convaincus que nous avons tout intérêt à défendre nos emplois, les emplois induits, à défendre l’activité sur le site à un niveau élevé, à défendre nos salaires et une répartition plus juste des richesses produites, celles que nous produisons nous d’ailleurs.
Bien sûr que c’est une idée folle, une nouvelle aventure compliquée. Partir le samedi 18 juin au matin, en voiture en mode caravane, se faire voir devant le circuit, puis repartir et rentrer le soir, c’est l’histoire d’une journée, nos 24 h du Mans à nous.
Ford en avait marre de son stand redécoré par les salariés en lutte à chaque édition depuis 2008, au point d’abandonner la place cette année. Ford préfère aller au Mans pour son retour médiatisé et fêté.
Alors on s’est dit que nous allions les suivre, fidèles au poste, sachant que nous avons les moyens de bousculer la multinationale et ainsi d’exercer une pression pour que soit décidé de nouveaux investissements qui garantissent une réelle activité et les 1000 emplois minimum promis.
C’est important de montrer que nous refusons de lâcher, que nous sommes toujours déterminés à défendre l’avenir de l’usine et de tous ses emplois, que nous sommes toujours là, un peu comme des pots de colle. Si nous pouvions être un certain nombre à y venir, ça se verrait, ça aidera pour la suite.
Nous invitons dès maintenant les collègues à venir discuter des modalités avec les militants de la CGT, de s’inscrire, d’aider à financer « l’opération ».
Après le train, après le bus, nous voilà avec la voiture, nos voitures. Le Mans c’est 5 heures de route, c’est le péage, le carburant, c’est environ des frais pour les autos. L’idée c’est que nous soyons 4 par véhicule avec le plus de voitures possible. Donc il nous faut des véhicules, des chauffeurs.
Question financement, nous en appelons à une aide des collègues qu’ils viennent ou pas, à l’extérieur de l’usine aussi. De manière à ce que cela coûte le moins possible aux participants.
C’est une action nouvelle, tout n’est pas précisément défini, alors nous préciserons dès que nous le pourrons, au fil des jours.

Débats du 51° congrès

  • Congrès : Notes du vendredi 22 avril

    23 avril 2016
    Courte séance ce vendredi matin. La CEC est élue très largement (entre 84 et 97%) ce qui pourrait surprendre après les votes des résolutions et la tension dans les débats. Il est probable que la majorité des syndicats expriment alors leur désir de tourner la page de la crise de direction ouverte avec l’affaire Lepaon. Probable aussi que le compromis imposé par la direction confédérale sur le thème de (...)
  • Congrès : Notes du jeudi 21 avril

    22 avril 2016
    La séance s’ouvre par l’annonce du vote du thème 3 sur le rapport au politique : abstention : 9% contre : 36%.
    Le débat reprend sur le thème 4 : le syndicalisme international. Des délégués expliquent leur travail dans des multinationales, leurs contacts avec les syndicats de différents pays. Une camarade sénégalaise est invitée à s’exprimer. Des camarades proposent l’organisation de grèves européennes (...)
  • Congrès : Notes du mercredi 20 avril

    21 avril 2016
    La matinée reprend avec le débat sur notre démarche syndicale, le thème 1. Les futurs comités régionaux inquiètent plusieurs délégués qui se prononcent pour une coordination des UD mais contre des « super-préfets ». Le seul amendement significatif intégré par la commission souligne, comme pour répondre aux craintes, qu’il faut donner plus de moyens aux unions locales. Un délégué de la construction (Toulouse) (...)
  • Congrès : Notes du mardi 19 avril

    20 avril 2016
    Après les applaudissements d’usages aux nouveaux invités présents (Solidaires et Unef mais l’arrivée d’un représentant du PCF n’est toujours pas anoncée), le bureau du congrès donne les réponses attendues : Oui il y aura une résolution d’actualité mais pas de commission : c’est le bureau du congrès qui la présentera. Non la commission candidature ne sera pas ouverte aux délégués puisqu’elle est déjà (...)
  • Congrès : Notes du lundi 18 avril

    19 avril 2016
    C’est au groupe musical Zabo qu’il revenait de donner le ton du congrès dans une interprétation pétillante d’une chanson de Georges Moustaki « je voudrais sans la nommer vous parler d’elle », une chanson écrite en 1969 à la gloire de la révolution permanente !
    Un cran en dessous du symbole, le secrétaire de l’UD des Bouches du Rhône dans son discours d’accueil faisait applaudir les luttes emblématiques (...)