Communistes libertaires de la CGT

Goodyear-Amiens au 51° Congrès

samedi 9 avril 2016

Les camarades de Goodyear font signer un appel pour le 51° congrès que nous relayons volontiers ci-dessous :

Mais que fout la Confédé CGT ?

(texte pour le 51e congrès signés par les adhérents de la CGT Goodyear et des milliers d’autres militants CGT)

Mais qu’attendent ils pour jeter toutes nos forces dans la bataille contre la loi travail ?

La CGT c’est notre organisation syndicale, elle est forte de centaines de milliers de militants. Si nous le décidons, dans les conditions actuelles nous sommes capables d’organiser à PARIS le 28 avril une MANIFESTATION UNITAIRE de plus d’un million de personnes pour arracher le retrait de la loi travail.

Nous savons que, si la CGT joue son rôle, nous allons gagner.

Lorsque notre syndicat mobilise toutes ses forces, nous sommes capables :

-d’empêcher les multinationales qui font des milliards de profits de fermer leurs sites et de détruire nos emplois de participer à la gestion de notre entreprise pour imposer l’investissement et les créations de postes

-de reprendre les usines que les actionnaires veulent fermer, afin de poursuivre l’activité, maintenir les emplois et créer des entreprises dirigées par ceux qui y travaillent

  • d’établir une nouvelle répartition de la valeur ajoutée en augmentant les salaires et en diminuant le temps de travail, en prenant le pouvoir économique et social au capital

-de refaire de la grève massive, générale et du blocage des moyens de production un instrument de la lutte des salariés

Donc, que fout la Confédé, pourquoi n’est elle pas aux avants postes ?

Il faut que ça change et le 51ème Congrès doit être le tournant par lequel la CGT reprend possession de ses forces.

Faisons ce que nous sommes capables de faire !

Et d’abord, décidons à notre congrès à Marseille d’organiser une manifestation d’une ampleur sans précédent le 28 avril TOUS ENSEMBLE A PARIS pour imposer le retrait de la loi El-Kohmri

Débats du 53° congrès

  • Des militantes mobilisées autour de Marie Buisson

    17 janvier
    Vous trouverez ci joint un appel lancé par des dizaines de syndicalistes CGT dont des membres du bureau confédéral. Et aussi des figures bien connues comme Maryline Poulain dont le travail autour des sans-papiers ne pourra pas être disqualifié en le traitant de dérive « sociétale ».
    Lors d’une réunion récente des secrétaires généraux des fédérations la candidature pourtant largement validée par la CEC de (...)
  • Les lambertistes en campagne contre Marie Buisson

    10 janvier
    Les lambertistes du POI, affaiblis depuis la scission avec le POI-D, sont connus pour être le courant le plus brutal et manipulateur du trotskisme français. Ils sont connus aussi pour leur infiltration dans la franc-maçonnerie, et leur place importante dans Force ouvrière. Les plus anciens se souviennent que Lionel Jospin vient de ce courant. Officiellement « prêté » au PS pour faire face au PCF dans (...)
  • Des amendements féministes à débattre pour le 53°

    10 janvier
    Le collectif de militantes qui s’était signalé par un premier tract lors du dernier CCN publie une longue série d’amendements en espérant que les syndicats s’en emparent. En voici le texte. Vous pouvez contacter le collectif : syndicat.cgt.safe gmail.com
    LA PEUR DOIT CHANGER DE CAMP PROPOSITIONS D’AMENDEMENTS AU DOCUMENT D’ORIENTATION DU 53ÈME CONGRÈS
    Amendement 2T283 (Thème 2, paragraphe 283) (...)
  • Mateu pose sa candidature contre Marie Buisson

    19 décembre 2022
    Olivier Mateu, secrétaire général de l’Union départementale des Bouches du Rhône, vient d’annoncer sa candidature au poste de secrétaire général de la CGT après que le Bureau confédéral ait validé la candidature de Marie Buisson. Et les commentateurs de souligner la nouveauté de cette situation.
    Mais en vrai il n’est pas nouveau que plusieurs dirigeants s’affrontent pour prendre le poste. Sauf qu’alors (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0