Communistes libertaires de la CGT

Goodyear : Les territoriaux en grève les 19 et 20 octobre. La FERC aussi !

mardi 11 octobre 2016

La Fédération des Services Publics a émis un préavis de grève couvrant l’ensemble des salariés de la fonction publique territoriale afin de permettre aux syndicats et aux militants qui le souhaitent de se retrouver à Amiens pour le procès en appel des militants de Goodyear, condamnés en première instance à de la prison ferme.

C’est le signe que la mobilisation prend sa force et que les cars qui partent de nombreuses villes de France pour converger sur Amiens seront pleins !

Cette journée pour les Goodyear est aussi un point d’appui pour tous ceux qui veulent poursuivre la lutte de terrain contre la loi El Khomri.

Ci joint le préavis de la FSP :

Madame la Ministre, Monsieur le Ministre,
Les 19 et 20 octobre prochains, huit militants CGT de GOODYEAR sont convoqués devant la Cour d’Appel d’Amiens. Ils ont été condamnés à 24 mois de
prison dont 9 mois fermes assortis d’une mise à l’épreuve de 5 ans pour avoir défendu leurs emplois et ceux de leurs collègues.
Cette procédure judiciaire a été enclenchée par le Procureur de la République d’Amiens alors même que la direction de Goodyear avait retiré sa plainte.
Le gouvernement porte une lourde responsabilité dans la criminalisation de l’action syndicale.
Cela confirme nos craintes, renforcées depuis la promulgation de l’état d’urgence, sur le respect des libertés individuelles et collectives fondamentales.
La longue liste des militants de la CGT convoqués devant les tribunaux démontre que ces craintes sont plus que fondées

Plusieurs agents de la Fonction publique territoriale figurent parmi
les militants CGT poursuivis en justice

Aucun citoyen attaché aux valeurs de la République ne peut accepter la criminalisation de l’activité syndicale notamment à l’heure où la financiarisation de l’économie ne cesse de porter atteinte aux conditions de travail et d’emploi
de la population tant en France qu’au niveau mondial.
Ce sont les fondements mêmes de notre démocratie qui sont atteints lorsque les libertés syndicales sont attaquées avec une telle violence.
Comme elle l’a déjà annoncé, la CGT a décidé de faire de la journée du 19 octobre un temps fort de sa campagne pour les libertés syndicales.
Dans ce cadre, elle appelle à une mobilisation forte à Amiens.
Afin de permettre aux personnels de la Fonction publique territoriale de participer à cette journée de mobilisation, la Fédération CGT des Services publics dépose des préavis de grève de 0 à 24h pour les journées des 19 octobre et 20
octobre 2016, couvrant l’ensemble des agents de la Fonction publique territoriale.

Notre organisation exige la relaxe pour les Huit de Goodyear, comme pour tous les militants syndicaux poursuivis en justice dans le cadre de leur activité syndicale. Avec la CGT, la Fédération revendique une loi d’amnistie concernant les condamnations pénales, les sanctions disciplinaires et l’arrêt des poursuites en cours, en relation avec les mouvements sociaux et l’activité syndicale et revendicative, survenus après le 17 mai 2002, date d’effet de la dernière loi d’amnistie.
Nous vous adressons, Madame la Ministre, Monsieur le Ministre, nos respectueuses salutations

Pour la Fédération CGT des Services publics,
Baptiste TALBOT,
Secrétaire général

Retrouvez ci-dessous le préavis de grève de la FERC pour le 19 :
http://ferc.cgt.fr/images/luttes/lu...

Débats du 52° congrès

  • Echos de la séance du vendredi 17 mai

    18 mai
    La séance s’ouvre sur l’annonce des résultats de l’élection de la CEC et celle de la CFC. Une moyenne globale annoncée de 89% pour la liste ce qui cache bien sûr quelques disparités... Mais les résultats de chaque candidat ne sont pas annoncés. Avec cette brutalité très particulière dont la bureaucratie CGT est capable, ni les scores ni les noms des 4 camarades présentés en plus de la liste officielle (...)
  • Echos de la séance du jeudi 16 mai

    17 mai
    La séance s’ouvre avec la présentation de motions de soutiens à diverses luttes telles que le congrès en adopte plusieurs, sans plus de discussion. L’une pourtant aurait mérité d’être relue avec les yeux du syndicalisme écologique que la CGT souhaite incarner : celle présentée par la fédération de l’agro-alimentaire. Il s’agit du soutien aux grévistes de la sucrerie de Toury (eure et loire) dont l’usine (...)
  • Echos de la séance du mercredi 15 mai

    16 mai
    La séance du matin reprend avec la fin du débat sur le préambule et le thème 1 du document d’orientation. Encore beaucoup d’interventions autour des questions écologiques mais aucun congressiste n’ose évoquer la question du nucléaire qui reste tabou ! Une militante de la FERC rappelle le bilan de la répression frappant les Gilets jaunes parmi lesquels des militants CGT et propose que la CGT appelle à (...)
  • Echos de la séance du mardi 14 mai

    15 mai
    Alors que la journée devait rester plutôt terne, des militants de l’union syndicale de la Ville de Paris accueillaient les congressistes avec un bonbon et un flash code renvoyant à un petit clip contre le sexisme. Une initiative directement connectée aux tensions internes des différentes structures CGT des territoriaux parisiens.
    Un court rapport d’activité pointait entre autres sujets la (...)
  • Echos de la séance du lundi 13 mai

    14 mai
    Outre l’élection des différentes commissions de congrès qui donne toujours lieu à quelques agacements et tensions sans grande importance réelle, l’essentiel de la journée s’est résumé dans le long discours d’introduction de Philippe Martinez (1h 40).
    Curieux discours au demeurant, ni vraiment rapport d’activité, ni rapport d’orientation mais où aucune difficulté n’est passée sous silence. A plusieurs (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0