Communistes libertaires de la CGT

Grèves massives : Un débat au CCN des 25 et 26 juin

mercredi 3 juillet 2019

En conclusion du rapport d’introduction aux deux journées du CCN on peut lire :

« Chacun est d’accord, ici, que nous voulons construire des grèves massives qui seules peuvent permettre de gagner. Cela doit aussi nous conduire à débattre ici de l’articulation entre journées professionnelles et interprofessionnelles et aux décisions à prendre pour que l’implication des professions soient réellement au plus près des lieux de travail. »

Malheureusement les syndiqués n’auront pas la teneur du débat. C’est pourquoi nous rappellerons une évidence : S’il n’existe pas de bouton magique pour déclencher des grèves massives, encore faut-il que les syndicats et toutes les structures mais particulièrement les portes-paroles médiatiques de la confédération portent en permanence un discours pédagogique sur la nécessité d’une grève générale pour stopper l’offensive des capitalistes contre nos acquis sociaux et n’oublient pas d’évoquer que cette grève générale se transformera si possible en un mouvement d’expropriation des patrons pour une société auto-gérée par les travailleurs.

Mais pour que nos organisations portent systématiquement ce discours, pour que l’affirmation du caractère « de classe » de notre CGT ne soit pas un vain mot, encore faut-il commencer par reprendre le B-A-BA des contenus des stages syndicaux, en particulier du niveau 1. De nombreuses structures d’ailleurs ne respectent plus depuis longtemps ce programme où la lutte des classes a perdu toute centralité.

Débats du 53° congrès

  • Des militantes mobilisées autour de Marie Buisson

    17 janvier
    Vous trouverez ci joint un appel lancé par des dizaines de syndicalistes CGT dont des membres du bureau confédéral. Et aussi des figures bien connues comme Maryline Poulain dont le travail autour des sans-papiers ne pourra pas être disqualifié en le traitant de dérive « sociétale ».
    Lors d’une réunion récente des secrétaires généraux des fédérations la candidature pourtant largement validée par la CEC de (...)
  • Les lambertistes en campagne contre Marie Buisson

    10 janvier
    Les lambertistes du POI, affaiblis depuis la scission avec le POI-D, sont connus pour être le courant le plus brutal et manipulateur du trotskisme français. Ils sont connus aussi pour leur infiltration dans la franc-maçonnerie, et leur place importante dans Force ouvrière. Les plus anciens se souviennent que Lionel Jospin vient de ce courant. Officiellement « prêté » au PS pour faire face au PCF dans (...)
  • Des amendements féministes à débattre pour le 53°

    10 janvier
    Le collectif de militantes qui s’était signalé par un premier tract lors du dernier CCN publie une longue série d’amendements en espérant que les syndicats s’en emparent. En voici le texte. Vous pouvez contacter le collectif : syndicat.cgt.safe gmail.com
    LA PEUR DOIT CHANGER DE CAMP PROPOSITIONS D’AMENDEMENTS AU DOCUMENT D’ORIENTATION DU 53ÈME CONGRÈS
    Amendement 2T283 (Thème 2, paragraphe 283) (...)
  • Mateu pose sa candidature contre Marie Buisson

    19 décembre 2022
    Olivier Mateu, secrétaire général de l’Union départementale des Bouches du Rhône, vient d’annoncer sa candidature au poste de secrétaire général de la CGT après que le Bureau confédéral ait validé la candidature de Marie Buisson. Et les commentateurs de souligner la nouveauté de cette situation.
    Mais en vrai il n’est pas nouveau que plusieurs dirigeants s’affrontent pour prendre le poste. Sauf qu’alors (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0