Communistes libertaires de la CGT

Info’com : le syndicalisme virtuel pris à son propre piège

dimanche 10 mai 2020

Nous l’avons déjà écrit, le syndicat Info’com qui a pris la suite du syndicat historique des typographes parisiens (CSTP) est un objet paradoxal :
La Chambre syndicale typographique parisienne était un des plus vieux syndicats français, très représentatif dans son métier, ultra corporatif et bastion du réformisme. Il est assis sur un magot financier impressionnant amassé au cours d’un siècle d’activité.

La disparition du métier des typographes a conduit à une mutation radicale de cette structure, rompant avec la posture réformiste pour adopter une posture « ultra-gauche » dont les positions et critiques sont parfois parfaitement correctes mais à mille lieues du comportement réel de ses derniers représentants dans les entreprises.

Très peu représentatif dans la profession, il s’est fâché avec nombre de syndicats CGT de presse nationale, régionale et aussi avec le SNJ-CGT en marchant sans précaution sur les champs syndicaux des uns et des autres pour se construire un avenir...

En publiant des visuels très « pros » et percutants, surfant sur un nom qui laisse croire qu’il représente la communication officielle de la CGT, nouant des alliances improbables avec des secteurs réellement combattants (CGT-Goodyears, Sud-PTT 92) il s’est fait une réputation en lançant habilement sur les réseaux sociaux une caisse nationale de grève dont le succès fut important.

Mais voilà, le syndicalisme virtuel, plus la crise de direction qui a vu l’exclusion des typo historiques, plus la sortie de conflit des postiers du 92, plus la colère de Wamen qu’Info’com devait faire embaucher au Journal Officiel (dernier bastion de ce syndicat) amène à une fuite en avant jusqu’à la provocation en trop : un visuel qui montre Laurent Berger et le patron du Medef dans une relation homosexuelle sado-maso. Dans une défense pitoyable, Info’com prétend que l’affiche n’est pas homophobe mais « seulement » anti-BDSM... Comme s’il revenait à un syndicat CGT de faire la loi entre le bien et le mal des pratiques sexuelles entre adultes consentants !

La direction confédérale saute sur l’occasion de frapper Info’com à juste titre. Reste aux responsables d’Info’com de retirer ce visuel et de présenter leurs excuses. Pas d’autre issue pour retrouver un peu de dignité !

Débats du 53° congrès

  • Congrès : une contribution aux débats

    1er février
    Nous avons la bonne habitude, respectueusement pluraliste, de relayer des articles intéressants trouvés dans les publications libertaires ou syndicalistes révolutionnaires. Nous relayons donc ici une analyse des fractures dans la CGT à l’aube du 53° Congrès :
    https://plateformecl.org/cgt-les-en...
    Si nous évitons en général de commenter précisément (...)
  • Des militantes mobilisées autour de Marie Buisson

    1er février
    Vous trouverez ci joint un appel lancé par des dizaines de syndicalistes CGT dont des membres du bureau confédéral. Et aussi des figures bien connues comme Maryline Poulain dont le travail autour des sans-papiers ne pourra pas être disqualifié en le traitant de dérive « sociétale ».
    Lors d’une réunion récente des secrétaires généraux des fédérations la candidature pourtant largement validée par la CEC de (...)
  • Les lambertistes en campagne contre Marie Buisson

    10 janvier
    Les lambertistes du POI, affaiblis depuis la scission avec le POI-D, sont connus pour être le courant le plus brutal et manipulateur du trotskisme français. Ils sont connus aussi pour leur infiltration dans la franc-maçonnerie, et leur place importante dans Force ouvrière. Les plus anciens se souviennent que Lionel Jospin vient de ce courant. Officiellement « prêté » au PS pour faire face au PCF dans (...)
  • Des amendements féministes à débattre pour le 53°

    10 janvier
    Le collectif de militantes qui s’était signalé par un premier tract lors du dernier CCN publie une longue série d’amendements en espérant que les syndicats s’en emparent. En voici le texte. Vous pouvez contacter le collectif : syndicat.cgt.safe gmail.com
    LA PEUR DOIT CHANGER DE CAMP PROPOSITIONS D’AMENDEMENTS AU DOCUMENT D’ORIENTATION DU 53ÈME CONGRÈS
    Amendement 2T283 (Thème 2, paragraphe 283) (...)
  • Mateu pose sa candidature contre Marie Buisson

    19 décembre 2022
    Olivier Mateu, secrétaire général de l’Union départementale des Bouches du Rhône, vient d’annoncer sa candidature au poste de secrétaire général de la CGT après que le Bureau confédéral ait validé la candidature de Marie Buisson. Et les commentateurs de souligner la nouveauté de cette situation.
    Mais en vrai il n’est pas nouveau que plusieurs dirigeants s’affrontent pour prendre le poste. Sauf qu’alors (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0