Communistes libertaires de la CGT

Nantes : L’Union locale demande un préavis de grève interpro

jeudi 24 mai 2018

La Commission Exécutive de l’UL CGT de Nantes s’adresse à la direction confédérale pour un préavis qui facilite l’activité gréviste et la convergence :

Motion
pour un préavis de grève inter-professionnel couvrant mai-juin-juillet

Cher.e.s camarades,
Nous adressons cette motion à la Confédération. Nous constatons que les niveaux de mobilisation dans les différents secteurs contre le grand plan de destruction social du gouvernement Macron sont divers.
Certains secteurs, comme la SNCF, sont engagés dans un mouvement de grève reconductible. Dans d’autres la situation est « frémissante » comme aux impôts où plusieurs jours de grève sont déposés en mai et un préavis couvre l’ensemble des jours ouvrés de mai, ou encore comme à EDF où des préavis couvrent plusieurs jours.
Dans d’autres secteurs la situation n’est pas encore mûre pour lancer un appel à la grève ayant suffisamment de chances de succès. Pourtant des fronts sont ouverts dans d’autres secteurs contre la politique de casse du gouvernement et, par exemple, dans le mouvement étudiant.
Les cheminot.e.s ou les étudiant.e.s appellent à des actions dans plusieurs ville en France. Le temps que le travail militant dans les entreprises porte ses fruits et permette de conscientiser un plus grand nombre de salarié.e.s, et en continuant celui-ci, nous avons aussi intérêt à pouvoir réunir parfois, sur des actions ponctuelles (actions dans les gares, sur les universités, ailleurs…) le plus grand nombre de militant.e.s, pour que celles-ci soient un succès, et qu’elles constituent à leur tour une base pour une mobiliser dans chaque entreprise.
Mais dans les autres secteurs, aucun préavis ne permet de couvrir des camarades qui souhaiteraient soutenir ces actions. Ceux qui peuvent avoir un minimum de souplesse sur leur congé, ou pour poser des mandats syndicaux le feront, mais de nombreux.euses militant.e.s ne pourront pas, même s’ils.elles le souhaiteraient, participer à ces initiatives. La « convergence des luttes » est dans ce contexte difficile à organiser.
Les situations sont trop diverses en France pour poser des préavis ponctuels adéquats pour toutes et tous. Pour avoir le maximum de souplesse pour organiser un mouvement partout en France, un mouvement qui doit embrasser les couches les plus larges de salarié.e.s s’il veut espérer gagner contre l’ensemble des plans destructeurs en cours, c’est un préavis large, couvrant par exemple les mois restants jusqu’aux grandes vacances qu’il serait judicieux de déposer.
Ainsi dans chaque ville, département et région, selon les réalités propres, les salarié.e.s militant.e.s pourront organiser leur calendrier sans avoir le soucis permanent de savoir « est-ce qu’ils sont couverts par un préavis quelconque ». A chacun.e de construire la mobilisation sur les rythmes qui lui semblent adéquats selon les contraintes et enjeux locaux.
D’où notre demande : Pouvoir disposer d’un préavis de grève inter-professionel couvrant les mois de mai-juin-juillet.
Fraternellement,
L’Union Locale CGT de Nantes
Le 17 mai 2018

Débats du 53° congrès

  • Congrès : une contribution aux débats

    1er février
    Nous avons la bonne habitude, respectueusement pluraliste, de relayer des articles intéressants trouvés dans les publications libertaires ou syndicalistes révolutionnaires. Nous relayons donc ici une analyse des fractures dans la CGT à l’aube du 53° Congrès :
    https://plateformecl.org/cgt-les-en...
    Si nous évitons en général de commenter précisément (...)
  • Des militantes mobilisées autour de Marie Buisson

    1er février
    Vous trouverez ci joint un appel lancé par des dizaines de syndicalistes CGT dont des membres du bureau confédéral. Et aussi des figures bien connues comme Maryline Poulain dont le travail autour des sans-papiers ne pourra pas être disqualifié en le traitant de dérive « sociétale ».
    Lors d’une réunion récente des secrétaires généraux des fédérations la candidature pourtant largement validée par la CEC de (...)
  • Les lambertistes en campagne contre Marie Buisson

    10 janvier
    Les lambertistes du POI, affaiblis depuis la scission avec le POI-D, sont connus pour être le courant le plus brutal et manipulateur du trotskisme français. Ils sont connus aussi pour leur infiltration dans la franc-maçonnerie, et leur place importante dans Force ouvrière. Les plus anciens se souviennent que Lionel Jospin vient de ce courant. Officiellement « prêté » au PS pour faire face au PCF dans (...)
  • Des amendements féministes à débattre pour le 53°

    10 janvier
    Le collectif de militantes qui s’était signalé par un premier tract lors du dernier CCN publie une longue série d’amendements en espérant que les syndicats s’en emparent. En voici le texte. Vous pouvez contacter le collectif : syndicat.cgt.safe gmail.com
    LA PEUR DOIT CHANGER DE CAMP PROPOSITIONS D’AMENDEMENTS AU DOCUMENT D’ORIENTATION DU 53ÈME CONGRÈS
    Amendement 2T283 (Thème 2, paragraphe 283) (...)
  • Mateu pose sa candidature contre Marie Buisson

    19 décembre 2022
    Olivier Mateu, secrétaire général de l’Union départementale des Bouches du Rhône, vient d’annoncer sa candidature au poste de secrétaire général de la CGT après que le Bureau confédéral ait validé la candidature de Marie Buisson. Et les commentateurs de souligner la nouveauté de cette situation.
    Mais en vrai il n’est pas nouveau que plusieurs dirigeants s’affrontent pour prendre le poste. Sauf qu’alors (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0