Communistes libertaires de la CGT

PSA : Une campagne unitaire contre la répression

jeudi 6 juillet 2017

Nous publions ici l’appel, que nous avons naturellement signé, du comité de défense :

A PSA, la situation des libertés ouvrières et syndicales devient de plus en plus préoccupante. La direction du groupe a visiblement décidé d’essayer de briser les militant syndicaux qui relèvent la tête par une politique de répression systématique : sanctions, mises à pied, provocations, pressions, coups montés sont le lot presque quotidien des militants. Elle est passée à l’étape supérieure en se dirigeant vers la criminalisation de l’action syndicale : des militants sont trainés devant les tribunaux, sous de fausses accusations, d’autres se retrouvent en garde à vue, des heures durant, dans les locaux de la police.

Face à cette situation, l’action collective des salariés sera le moyen le plus efficace pour faire respecter les droits élémentaires des salariés. Mais parallèlement il faut faire savoir, le plus largement possible, quelles sont les méthodes ! utilisé es par PSA pour tenter de casser les syndicats qui lui résistent. C’est pourquoi, sous l’impulsion de Gérard Filoche, ancien inspecteur du travail, vient d’être créé un Comité de défense des libertés ouvrières et syndicales chez PSA.

Les premiers signataires de l’appel pour la formation de ce comité (voir document ci-joint), sont : Frédéric Sanchez (secrétaire de la Fédération CGT de la Métallurgie) • Cécile Gondard-Lalanne et Éric Beynel (co-déléguées de l’union syndicale Solidaires) • Jean-Luc Mélenchon (député FI) • Pierre Laurent (secrétaire national du PCF • Philippe Poutou (NPA) • Nathalie Arthaud (LO) • Éric Coquerel (député FI)• Stéphane Peu (député PCF) • Marie-Christine Vergiat (députée européenne FDG) • Edwy Plenel (journaliste) •Jacqueline Balsan (MNCP) • Françoise Davisse (réalisatrice) • Bernard Friot (sociologue) • Mi ! chel &nbs p ;Husson (économiste) • Jean-Pierre Mercier (délégué syndical central CGT PSA) • Karl Ghazi (CGT) • Marc Tzwangue (secrétaire syndicat SUD Renault Guyancourt) • Francine Bavay (EELV)...

Nous vous invitons à soutenir la création de ce comité et notre exigence de respect des libertés chez PSA.

Une pétition, sur le site change.org, a été initiée pour dire « stop aux atteintes aux libertés syndicales, stop à la la criminalisation de l’action syndicale » : signez-la, faites-la circuler, diffusez-la le plus largement possible. La pétition se trouve ici : https://www.change.org/p/11721553.

Par ailleurs, pour soutenir financièrement les militants frappés par la répression et leur permettre de payer les frais que génère cette situation, nous lançons une collecte. Vous pouvez aider ces militants, victimes des attaques pa ! tronales, en versant une somme en ligne sur https://www.colleo.fr ou en envoyant un chèque (à l’ordre de CGT PSA Poissy) à Syndicat de site CGT PSA Poissy, 45, rue Jean-Pierre Timbaud, 78300 Poissy.

Signez la pétition, soutenez le comité de défense, aidez-nous financièrement, faites circuler l’information ! Il est indispensable de défendre les libertés ouvrières et syndicales.

Fraternellement,

Le Comité de défense des libertés ouvrières et syndicales à PSA

Débats du 52° congrès

  • Echos de la séance du vendredi 17 mai

    18 mai
    La séance s’ouvre sur l’annonce des résultats de l’élection de la CEC et celle de la CFC. Une moyenne globale annoncée de 89% pour la liste ce qui cache bien sûr quelques disparités... Mais les résultats de chaque candidat ne sont pas annoncés. Avec cette brutalité très particulière dont la bureaucratie CGT est capable, ni les scores ni les noms des 4 camarades présentés en plus de la liste officielle (...)
  • Echos de la séance du jeudi 16 mai

    17 mai
    La séance s’ouvre avec la présentation de motions de soutiens à diverses luttes telles que le congrès en adopte plusieurs, sans plus de discussion. L’une pourtant aurait mérité d’être relue avec les yeux du syndicalisme écologique que la CGT souhaite incarner : celle présentée par la fédération de l’agro-alimentaire. Il s’agit du soutien aux grévistes de la sucrerie de Toury (eure et loire) dont l’usine (...)
  • Echos de la séance du mercredi 15 mai

    16 mai
    La séance du matin reprend avec la fin du débat sur le préambule et le thème 1 du document d’orientation. Encore beaucoup d’interventions autour des questions écologiques mais aucun congressiste n’ose évoquer la question du nucléaire qui reste tabou ! Une militante de la FERC rappelle le bilan de la répression frappant les Gilets jaunes parmi lesquels des militants CGT et propose que la CGT appelle à (...)
  • Echos de la séance du mardi 14 mai

    15 mai
    Alors que la journée devait rester plutôt terne, des militants de l’union syndicale de la Ville de Paris accueillaient les congressistes avec un bonbon et un flash code renvoyant à un petit clip contre le sexisme. Une initiative directement connectée aux tensions internes des différentes structures CGT des territoriaux parisiens.
    Un court rapport d’activité pointait entre autres sujets la (...)
  • Echos de la séance du lundi 13 mai

    14 mai
    Outre l’élection des différentes commissions de congrès qui donne toujours lieu à quelques agacements et tensions sans grande importance réelle, l’essentiel de la journée s’est résumé dans le long discours d’introduction de Philippe Martinez (1h 40).
    Curieux discours au demeurant, ni vraiment rapport d’activité, ni rapport d’orientation mais où aucune difficulté n’est passée sous silence. A plusieurs (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0