Communistes libertaires de la CGT

« Plus jamais ça » : Rendez-vous à Nantes les 25 et 26 aout

mercredi 4 août 2021

L’Université d’été des mouvements sociaux (adossée à la structure d’Attac) s’enrichit de participations nouvelles année après année.

Cette année plusieurs organisations CGT (confédérale, fédérales et d’unions départementales) seront présentes pour quelques ateliers et conférences parmi plus de 150 débats programmés sur la semaine.

L’attraction nouvelle ce sont les atelier organisés par « Plus jamais ça », l’alliance en construction entre syndicats combatifs (CGT, Solidaires, FSU, Confédération paysanne) et associations de lutte sur les terrains écologistes. Une trentaine de collectifs départementaux sont déjà créés pour enraciner dans les mobilisations l’indispensable front social et écologique qu’il nous faut construire face aux défis qui nous guettent.

  • Pendant toute la durée de l’Université d’été : un espace contributif pour répertorier ensemble les initiatives et les luttes qui sont en cours et en rapport avec les différents axes du Plan de transformation sociale, écologique et démocratique. Cela se passera dans le hall du 1er étage de l’ENSA : venez contribuer, et découvrir les initiatives et les luttes menées partout en France !
    Par ailleurs, pour installer puis animer cet espace, nous avons besoin de votre participation : contactez Adeline (adeline attac.org / 06 67 15 43 78) pour participer sur un créneau.
  • Mercredi 25 à 9h30 (maison des syndicats, salle D) : Atelier « Alliances syndicales et écologistes : le cas de Grandpuits (Total) »
  • Mercredi 25 à 14h : un temps de rencontre informel entre les collectifs locaux PJC et le collectif national. Inscrivez-vous sur ce pad pour indiquer votre présence : https://semestriel.framapad.org/p/a... . Ce sera l’occasion d’un temps d’échanges entre collectifs locaux et entre les collectifs locaux et le national. Il s’agira de se voir, d’échanger sur l’actualité de PJC, mais aussi de faire les derniers calages en amont de la plénière pour discuter des suites de Plus jamais ça. En réunion des collectifs le 8 juillet dernier, un travail a été démarré sur les différentes propositions de formes d’actions que pourraient faire les collectifs que vous pouvez regarder et compléter ici (nous nous appuierons sur ce pad lors de cette réunion de coordination) :
  • Mercredi 25 à 17h : Forum « Le Plan de transformation sociale, écologique et démocratique du collectif Plus jamais ça »
    L’idée est que les 8 du comité de pilotage mais aussi quelques organisations du cercle élargi, présentent en 30 minutes la dynamique et les propositions de PJC. Un temps important de débat avec la salle sera prévu : ce serait vraiment bien que des collectifs locaux de PJC interviennent depuis la salle à ce moment là.
    Au programme,
  • présentation de la dynamique Plus Jamais ça,
  • présentation du rapport « Pas d’emploi sur une planète morte »,
  • présentation de quelques mesures emblématiques du plan de rupture pour mener campagne à la rentrée (conditionnalité des aides, baisse du temps de travail, financements, alimentation / agriculture, santé, logement, droits et libertés, luttes féministes, etc.),
  • conclusion sur la volonté de PJC de peser dans le débat public, question du rapport au politique
  • Mercredi soir, à l’issue du Forum, en fonction de la configuration des lieux, nous proposerons de nous retrouver pour un temps informel d’échanges-apéro.
  • Jeudi 26 à 9h30 (ENSA, amphi 150 bis) : Atelier Plus jamais ça : « Construire des mobilisations locales pour la justice sociale et écologique

https://ue2021.org/spip.php?page=mo...

Débats du 52° congrès

  • Echos de la séance du vendredi 17 mai

    18 mai 2019
    La séance s’ouvre sur l’annonce des résultats de l’élection de la CEC et celle de la CFC. Une moyenne globale annoncée de 89% pour la liste ce qui cache bien sûr quelques disparités... Mais les résultats de chaque candidat ne sont pas annoncés. Avec cette brutalité très particulière dont la bureaucratie CGT est capable, ni les scores ni les noms des 4 camarades présentés en plus de la liste officielle (...)
  • Echos de la séance du jeudi 16 mai

    17 mai 2019
    La séance s’ouvre avec la présentation de motions de soutiens à diverses luttes telles que le congrès en adopte plusieurs, sans plus de discussion. L’une pourtant aurait mérité d’être relue avec les yeux du syndicalisme écologique que la CGT souhaite incarner : celle présentée par la fédération de l’agro-alimentaire. Il s’agit du soutien aux grévistes de la sucrerie de Toury (eure et loire) dont l’usine (...)
  • Echos de la séance du mercredi 15 mai

    16 mai 2019
    La séance du matin reprend avec la fin du débat sur le préambule et le thème 1 du document d’orientation. Encore beaucoup d’interventions autour des questions écologiques mais aucun congressiste n’ose évoquer la question du nucléaire qui reste tabou ! Une militante de la FERC rappelle le bilan de la répression frappant les Gilets jaunes parmi lesquels des militants CGT et propose que la CGT appelle à (...)
  • Echos de la séance du mardi 14 mai

    15 mai 2019
    Alors que la journée devait rester plutôt terne, des militants de l’union syndicale de la Ville de Paris accueillaient les congressistes avec un bonbon et un flash code renvoyant à un petit clip contre le sexisme. Une initiative directement connectée aux tensions internes des différentes structures CGT des territoriaux parisiens.
    Un court rapport d’activité pointait entre autres sujets la (...)
  • Echos de la séance du lundi 13 mai

    14 mai 2019
    Outre l’élection des différentes commissions de congrès qui donne toujours lieu à quelques agacements et tensions sans grande importance réelle, l’essentiel de la journée s’est résumé dans le long discours d’introduction de Philippe Martinez (1h 40).
    Curieux discours au demeurant, ni vraiment rapport d’activité, ni rapport d’orientation mais où aucune difficulté n’est passée sous silence. A plusieurs (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0