Communistes libertaires de la CGT

Retraites : L’ultime négo qui sème inutilement le doute

lundi 25 novembre 2019

Les organisations du CCN consultées en urgence (en fait sans vrai débat dans la plupart des cas...) ont répondu favorablement à l’idée d’accepter un ultime rendez-vous avec Delevoye qui cherche ainsi à désamorcer la grève qui monte. Si le scénario de la porte qui claque est appliqué et médiatisé, la divergence d’appréciation (y aller ou pas) ne méritera pas que la CGT se déchire à cause de cet épisode. Il n’en reste pas moins que cette décision risque de refroidir les ardeurs des travailleurs qui s’apprêtent à partir en grève reconductible. La crainte existe d’êtres lâchés avant même l’instauration du rapport de force sans lequel rien ne sera possible. Ci-joint le mandat donné à la délégation :

le bureau confédéral réuni le lundi 18 novembre propose de répondre favorablement à une éventuelle rencontre, et d’exiger des réponses immédiates sur nos principales revendications à savoir :
le maintien et l’amélioration du système de retraite actuel ;
l’augmentation du SMIC, des salaires et du point d’indice ;
l’égalité salariale femmes / hommes…

A défaut de réponse concrète du gouvernement, la CGT quitterait la séance.

La consultation du CCN et des membres de la CE a exprimé une nette majorité pour assister à la rencontre avec le gouvernement sur les bases de la note communiquée avec le bulletin de vote.
Cette rencontre pourrait avoir lieu mardi 26 novembre prochain.
Résultat : Sur 107 retours
87 Pour
19 Contre
1 Abstention

Débats du 53° congrès

  • Des militantes mobilisées autour de Marie Buisson

    17 janvier
    Vous trouverez ci joint un appel lancé par des dizaines de syndicalistes CGT dont des membres du bureau confédéral. Et aussi des figures bien connues comme Maryline Poulain dont le travail autour des sans-papiers ne pourra pas être disqualifié en le traitant de dérive « sociétale ».
    Lors d’une réunion récente des secrétaires généraux des fédérations la candidature pourtant largement validée par la CEC de (...)
  • Les lambertistes en campagne contre Marie Buisson

    10 janvier
    Les lambertistes du POI, affaiblis depuis la scission avec le POI-D, sont connus pour être le courant le plus brutal et manipulateur du trotskisme français. Ils sont connus aussi pour leur infiltration dans la franc-maçonnerie, et leur place importante dans Force ouvrière. Les plus anciens se souviennent que Lionel Jospin vient de ce courant. Officiellement « prêté » au PS pour faire face au PCF dans (...)
  • Des amendements féministes à débattre pour le 53°

    10 janvier
    Le collectif de militantes qui s’était signalé par un premier tract lors du dernier CCN publie une longue série d’amendements en espérant que les syndicats s’en emparent. En voici le texte. Vous pouvez contacter le collectif : syndicat.cgt.safe gmail.com
    LA PEUR DOIT CHANGER DE CAMP PROPOSITIONS D’AMENDEMENTS AU DOCUMENT D’ORIENTATION DU 53ÈME CONGRÈS
    Amendement 2T283 (Thème 2, paragraphe 283) (...)
  • Mateu pose sa candidature contre Marie Buisson

    19 décembre 2022
    Olivier Mateu, secrétaire général de l’Union départementale des Bouches du Rhône, vient d’annoncer sa candidature au poste de secrétaire général de la CGT après que le Bureau confédéral ait validé la candidature de Marie Buisson. Et les commentateurs de souligner la nouveauté de cette situation.
    Mais en vrai il n’est pas nouveau que plusieurs dirigeants s’affrontent pour prendre le poste. Sauf qu’alors (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0