Communistes libertaires de la CGT

Routiers : CGT et FO en reconductible le 25 septembre

mercredi 13 septembre 2017

La journée du 12 est un succès qui permet d’envisager avec enthousiasme la suite de la mobilisation. La présence, inégale, mais remarquable de cortèges FO, CFDT (en particulier Métallurgie), la présence de militants UNSA, CFTC, CGC démontre la possibilité d’élargissement à partir du 21 septembre. Dans différentes villes des blocages, encore timides, ont déjà été entrepris dans des zones industrielles ou sur des autoroutes urbains. Plusieurs villes de province annoncent des chiffres supérieurs aux manifs de 2016.

La présence policière a été beaucoup plus discrète qu’en 2016 ce qui devrait facilité le retour des parents avec jeunes enfants et de celles et ceux que les scènes de violence et de gazage effrayaient.

Nous devons tirer leçons des défaites de 2010 et 2016. Face à l’impatience vorace des patrons, les grosses manifs et les journées de grèves isolées ne suffisent plus pour faire plier les gouvernements. Et le poids du chômage et de la précarité freinent l’extension des grèves, l’audace des travailleurs. Le 21 septembre, doit donc être le point de départ d’une grève reconductible dans un maximum de secteurs, partout où le rapport de forces le permet. La généralisation de la grève n’est pas une lubie de « gauchistes » mais le niveau de mobilisation indispensable pour gagner. Comment y parvenir est toute la (difficile) question. Quel secteur sera moteur ? Quelle étincelle pour lancer le moteur ? Voilà les questions que doivent se poser les directions syndicales des branches et entreprises solidement structurées.

Pour un mouvement incluant l’ensemble des jeunes, des précaires, des retraités, des salariés isolés, uberisés... il faut aussi des Assemblées Générales par localité, capables d’impulser toutes actions qui puissent, en renfort des grèves, ralentir, bloquer ou saboter la production et la circulation des marchandises. Les Unions Locales CGT devraient être à la pointe de propositions unitaires et rassembleuses.

L’annonce des fédérations transports CGT et FO chez les routiers d’une grève reconductible à partir du 25 septembre est un premier signe.

Débats du 52° congrès

  • Echos de la séance du jeudi 16 mai

    17 mai
    La séance s’ouvre avec la présentation de motions de soutiens à diverses luttes telles que le congrès en adopte plusieurs, sans plus de discussion. L’une pourtant aurait mérité d’être relue avec les yeux du syndicalisme écologique que la CGT souhaite incarner : celle présentée par la fédération de l’agro-alimentaire. Il s’agit du soutien aux grévistes de la sucrerie de Toury (eure et loire) dont l’usine (...)
  • Echos de la séance du mercredi 15 mai

    16 mai
    La séance du matin reprend avec la fin du débat sur le préambule et le thème 1 du document d’orientation. Encore beaucoup d’interventions autour des questions écologiques mais aucun congressiste n’ose évoquer la question du nucléaire qui reste tabou ! Une militante de la FERC rappelle le bilan de la répression frappant les Gilets jaunes parmi lesquels des militants CGT et propose que la CGT appelle à (...)
  • Echos de la séance du mardi 14 mai

    15 mai
    Alors que la journée devait rester plutôt terne, des militants de l’union syndicale de la Ville de Paris accueillaient les congressistes avec un bonbon et un flash code renvoyant à un petit clip contre le sexisme. Une initiative directement connectée aux tensions internes des différentes structures CGT des territoriaux parisiens.
    Un court rapport d’activité pointait entre autres sujets la (...)
  • Echos de la séance du lundi 13 mai

    14 mai
    Outre l’élection des différentes commissions de congrès qui donne toujours lieu à quelques agacements et tensions sans grande importance réelle, l’essentiel de la journée s’est résumé dans le long discours d’introduction de Philippe Martinez (1h 40).
    Curieux discours au demeurant, ni vraiment rapport d’activité, ni rapport d’orientation mais où aucune difficulté n’est passée sous silence. A plusieurs (...)
  • Un article dans Alternative libertaire

    8 avril
    Nous tenterons de publier tous les articles trouvés dans la presse libertaire à propos du 52° congrès. Voici celui d’Alternative libertaire ; mars 2019 :
    CGT : Voyage entre les lignes du 52e congrès confédéral
    Le 51e congrès, en 2016, avait stabilisé une direction légitime après les errements des dernières années Thibault et la parenthèse Le Paon. Mais il n’avait réglé aucun débat stratégique. À la peine (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0