Communistes libertaires de la CGT

Syndicalistes et antiracistes : Marchons le 1° décembre

mercredi 14 novembre 2018

Syndicalistes avec Rosa Parks, pour la justice et la dignité

Le vendredi 30 novembre prochain, le Collectif Rosa Parks appelle toutes les victimes du racisme, toutes et tous celles et ceux qui n’en peuvent plus du racisme et des politiques néolibérales, à disparaître, notamment des lieux de travail. Et à réapparaître en manifestant le lendemain, samedi 1er décembre.
Syndicalistes, nous sommes fermement convaincu·es qu’une injustice faite à l’un ou l’une d’entre nous est une injustice faite à toutes et tous. Quelle que soit sa couleur de peau. Quelles que soient ses origines ou sa religion, réelles ou supposées telles.
C’est cette conviction, aux sources de notre engagement, qui fait que notre combat contre l’exploitation capitaliste va nécessairement de pair avec celui contre tous les actes racistes, contre les stigmatisations et discriminations, contre un système global d’inégalités racistes. L’un ne va pas sans l’autre. Ces combats doivent s’articuler pour se renforcer mutuellement.
Nous soutenons donc pleinement l’appel du Collectif Rosa Parks.

Nous sommes aux côtés de toutes celles et tous ceux qui, dans le monde du travail ou en dehors, sont opprimé·es, dominé·es, discriminé·es, du fait de leur couleur de peau, de leur patronyme, de leur supposées origines ou croyances religieuses.

Nous sommes aux côtés des migrant·es, réfugié·es et exilé·es cibles de législations racistes et des groupuscules identitaires de plus en plus décomplexés.

Nous sommes aux côtés des victimes de crimes et de violences policières, de leurs familles marquées dans leur chair par un racisme institutionnel, symptôme d’un passé colonial qui ne passe pas.

Nous sommes aux côtés de nos camarades travailleuses et travailleurs sans-papiers, de leurs grèves pour leurs droits et leur dignité.

Nous savons que le racisme frappe dans nos entreprises, nos ateliers, nos chantiers, nos services, nos administrations, dans le droit à l’emploi, qu’il produit des inégalités dans la répartition des tâches et des emplois et dans les déroulements de carrière. C’est dorénavant largement reconnu par plusieurs rapports ministériels ou du Défenseur des droits. Et pourtant rien ne bouge.
Le racisme précarise, il assigne, il humilie, il discrimine, il divise et affaiblit nos luttes.

Nous sommes persuadé·es que le combat syndical est aussi un combat contre le racisme, parce que le racisme est profondément social, parce qu’il se manifeste quotidiennement au travail pour des millions de travailleuses et de travailleurs.
Nos organisations syndicales peuvent et doivent donc faire plus et mieux pour intégrer pleinement le combat antiraciste, contre toutes les manifestations du racisme sur nos lieux de travail. Et pour cela nous devons nous en donner les moyens et les outils, ce qui veut dire aussi permettre aux premières et premiers concerné·es de s’organiser et lutter en leur nom propre, sur leurs propres revendications.
Nous appelons toutes et tous les syndiqué·es, toutes et tous les salarié·es qui se reconnaissent dans cette démarche à rejoindre les initiatives proposées par le collectif Rosa Parks les 30 novembre et 1er décembre prochain (voir sur rosaparks.webflow.io).
Nous souhaitons que de telles questions soient mises en débat au sein des structures syndicales à tous les niveaux. Tout simplement parce que notre syndicalisme se doit de prendre part à tous les combats pour l’égalité.

Premier·es signataires :

Zohra Abdallah, déléguée syndicale CGT Carrefour Sevran
Jaddi Adil, secrétaire du syndicat CGT Mines-Energie Ouest Île-de-France
Verveine Angeli, Union syndicale Solidaires
Dominique Angelini, Snuipp-FSU Val-de-Marne
Benjamin Bauné, SUD éducation Paris
Grégory Bekhtari, syndicaliste FSU
Manel Ben Boubaker, SUD éducation 93
Wiam Berhouma, SUD éducation 93
Maxime Besselièvre, secrétaire CGT Éduc’action 93
Daniel Blondet, CGT Éduc’action Paris
Pascal Boissel, Président de l’Union Syndicale de la Psychiatrie
Antoine Boulangé, Ferc-Sup CGT Espé Paris-Sorbonne Université
Ludovic Brumant, militant CGT
Dominique Brunet, CGT EDF-GDF Ouest Île-de-France
Nara Cladera, Union locale Solidaires Comminges
Julie Couprié, co-secrétaire départementale du Snuipp-FSU des Deux-Sèvres
Julien Cristofoli, secrétaire départemental du Snuipp-FSU de la Sarthe
Amel Dahmani, SUD Collectivités territoriales Mairie de Saint-Denis
Clara Demeure, syndicat ASSO-Solidaires Isère
Etienne Deschamps, CNT-Solidarité Ouvrière
Thomas Dessalles, CGT TEFP
Gaëlle Differ, Union locale SUD-Solidaires Saint-Denis
Frank Duport, CGT Carsat Aquitaine
Virginie Duval, syndicat ASSO-Solidaires Île-de-France
Hervé Falcetta, CGT Construction Toulouse
Béatrice Fauvinet, militante Snuter-FSU 37, Tours
Julien Fonte, militant Snuter-FSU 93, Bobigny
André Forest, secrétaire général de l’USTKE, Kanaky
Vincent Gay, militant Snesup-FSU, Université Paris Diderot
Cécile Gondard-Lalanne, porte-parole de l’Union syndicale Solidaires
Kamel Guémari, délégué syndical McDo Saint-Barthélémy, Marseille
Marie Guidon, CGT TEFP 77
Rock Hacoas, secrétaire aux relations internationales de l’USTKE, Kanaky
Hervé Heurtebize, secrétaire national du Snuter-FSU
Djamal Issahnane, CGT CCRF
Anasse Kazib, SUD-Rail Paris-Nord
Mina Kerfi, représentante en France de l’USTKE
Salim Khamallah, secrétaire général du syndicat CGT Mines-Energie Ouest Île-de-France
Christian Leblanc, SYNPTAC-CGT, UD CGT des Bouches-du-Rhône
Margaux Leduc-Leroy, SUD Santé-sociaux Paris
Jean-Yves Lesage, Livre CGT, animateur du blog des Communistes libertaires de la CGT
Carlos Lopez, secrétaire national du Snpes-PJJ-FSU
Christian Mahieux, Union départementale Solidaires Val-de-Marne
Jean-Claude Mamet, animateur du blog Syndicollectif
Zalie Mansoibou, MNCP
Alain Mathieu, CGT TEFP
Erik Meyer, Fédération SUD-Rail
Adrien Nicolas, délégué du personnel et délégué syndical CGT dans l’hôtellerie
Sonia Ollivier, secrétaire nationale du Snpes-PJJ-FSU
Lydie Palpacuer, co-secrétaire départementale du Snuipp-FSU des Deux-Sèvres
Blandine Paulet, co-secrétaire départementale du Snes-FSU Seine-Saint-Denis
Albane Pelissier, professeure en lycée professionnel, CGT éduc’action
Isabelle Petit, professeure en lycée professionnel, Snuep-FSU
Hélène Peytavi, CGT Paris
Véronique Ponvert, syndicaliste FSU
Cécile Ropiteau, syndicaliste FSU
Théo Roumier, professeur en lycée professionnel, SUD éducation Loiret
Kamta Ryam, militante Snes-FSU 93, Aulnay-sous-bois
Linda Sehili, Solidaires Finances publiques Paris
Céline Sierra, co-secrétaire départementale du Snuipp-FSU Loire Atlantique
Tony Rodriguez, délégué syndical SUD-Solidaires McDo Saint-Barthélémy, Marseille
Eddy Talbot, Fédération SUD PTT
Valérie Tavernier, co-secrétaire départementale du Snuipp et de la FSU Aveyron
Grégory Thuizat, co-secrétaire départemental du Snes-FSU Seine-Saint-Denis
Julien Troccaz, SUD-Rail Chambéry
Sébastien Velasco, CGT FAPT 95
Ophélie Vildey, Solidaires Finances publiques
Louis Weber, ancien secrétaire national de la FSU
Sophie Zafari, syndicaliste FSU

Débats du 51° congrès

  • Congrès : Notes du vendredi 22 avril

    23 avril 2016
    Courte séance ce vendredi matin. La CEC est élue très largement (entre 84 et 97%) ce qui pourrait surprendre après les votes des résolutions et la tension dans les débats. Il est probable que la majorité des syndicats expriment alors leur désir de tourner la page de la crise de direction ouverte avec l’affaire Lepaon. Probable aussi que le compromis imposé par la direction confédérale sur le thème de (...)
  • Congrès : Notes du jeudi 21 avril

    22 avril 2016
    La séance s’ouvre par l’annonce du vote du thème 3 sur le rapport au politique : abstention : 9% contre : 36%.
    Le débat reprend sur le thème 4 : le syndicalisme international. Des délégués expliquent leur travail dans des multinationales, leurs contacts avec les syndicats de différents pays. Une camarade sénégalaise est invitée à s’exprimer. Des camarades proposent l’organisation de grèves européennes (...)
  • Congrès : Notes du mercredi 20 avril

    21 avril 2016
    La matinée reprend avec le débat sur notre démarche syndicale, le thème 1. Les futurs comités régionaux inquiètent plusieurs délégués qui se prononcent pour une coordination des UD mais contre des « super-préfets ». Le seul amendement significatif intégré par la commission souligne, comme pour répondre aux craintes, qu’il faut donner plus de moyens aux unions locales. Un délégué de la construction (Toulouse) (...)
  • Congrès : Notes du mardi 19 avril

    20 avril 2016
    Après les applaudissements d’usages aux nouveaux invités présents (Solidaires et Unef mais l’arrivée d’un représentant du PCF n’est toujours pas anoncée), le bureau du congrès donne les réponses attendues : Oui il y aura une résolution d’actualité mais pas de commission : c’est le bureau du congrès qui la présentera. Non la commission candidature ne sera pas ouverte aux délégués puisqu’elle est déjà (...)
  • Congrès : Notes du lundi 18 avril

    19 avril 2016
    C’est au groupe musical Zabo qu’il revenait de donner le ton du congrès dans une interprétation pétillante d’une chanson de Georges Moustaki « je voudrais sans la nommer vous parler d’elle », une chanson écrite en 1969 à la gloire de la révolution permanente !
    Un cran en dessous du symbole, le secrétaire de l’UD des Bouches du Rhône dans son discours d’accueil faisait applaudir les luttes emblématiques (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0