Communistes libertaires de la CGT

UD 75 : Un édito bien décevant...

vendredi 4 octobre 2019

Dans nos colonnes on apprécie souvent les positions prises par l’UD de Paris, et la combativité de cette UD est encore une fois illustrée par la nouvelle grève des sans-papiers en cours dans la capitale.

Mais l’édito de rentrée nous laisse sans voix :

« Une rentrée de tous les dangers s’annonce pour le contrat social républicain, pour notre modèle social issu des ordonnances de 1945, du programme du Conseil national de la résistance nommé « Les jours heureux »… À cette époque, les gouvernants, et particulièrement Ambroise Croizat en sa qualité de ministre du Travail, développaient concrètement, dans le but d’améliorer la condition des travailleurs dans la jungle capitaliste, un modèle de société plus juste. »

Si nous nous épargnerons ici le débat d’historiens sur la décision d’abandonner toute perspective révolutionnaire à la Libération au profit d’un compromis social avantageux avec une bourgeoisie française tétanisée devant le peuple en armes, nous voyons tout de même clairement la logique politique à l’oeuvre : sauver « le contrat social républicain »... « dans la jungle capitaliste ». Autrement dit limiter les ambitions de la CGT à améliorer le capitalisme... Un peu court pour un édito dans cette période d’exacerbation des conflits !

Nos ancêtres syndicalistes révolutionnaires se retournent dans leurs tombes et la Charte d’Amiens est bien loin, elle qui affirmait la double besogne : défendre les intérêts immédiats des travailleurs et préparer l’abolition du salariat !

Ci-dessous le lien vers l’édito :

https://www.cgtparis.fr/2019/10/03/...

Débats du 53° congrès

  • Des militantes mobilisées autour de Marie Buisson

    17 janvier
    Vous trouverez ci joint un appel lancé par des dizaines de syndicalistes CGT dont des membres du bureau confédéral. Et aussi des figures bien connues comme Maryline Poulain dont le travail autour des sans-papiers ne pourra pas être disqualifié en le traitant de dérive « sociétale ».
    Lors d’une réunion récente des secrétaires généraux des fédérations la candidature pourtant largement validée par la CEC de (...)
  • Les lambertistes en campagne contre Marie Buisson

    10 janvier
    Les lambertistes du POI, affaiblis depuis la scission avec le POI-D, sont connus pour être le courant le plus brutal et manipulateur du trotskisme français. Ils sont connus aussi pour leur infiltration dans la franc-maçonnerie, et leur place importante dans Force ouvrière. Les plus anciens se souviennent que Lionel Jospin vient de ce courant. Officiellement « prêté » au PS pour faire face au PCF dans (...)
  • Des amendements féministes à débattre pour le 53°

    10 janvier
    Le collectif de militantes qui s’était signalé par un premier tract lors du dernier CCN publie une longue série d’amendements en espérant que les syndicats s’en emparent. En voici le texte. Vous pouvez contacter le collectif : syndicat.cgt.safe gmail.com
    LA PEUR DOIT CHANGER DE CAMP PROPOSITIONS D’AMENDEMENTS AU DOCUMENT D’ORIENTATION DU 53ÈME CONGRÈS
    Amendement 2T283 (Thème 2, paragraphe 283) (...)
  • Mateu pose sa candidature contre Marie Buisson

    19 décembre 2022
    Olivier Mateu, secrétaire général de l’Union départementale des Bouches du Rhône, vient d’annoncer sa candidature au poste de secrétaire général de la CGT après que le Bureau confédéral ait validé la candidature de Marie Buisson. Et les commentateurs de souligner la nouveauté de cette situation.
    Mais en vrai il n’est pas nouveau que plusieurs dirigeants s’affrontent pour prendre le poste. Sauf qu’alors (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0