Communistes libertaires de la CGT

Confédération

Information relative à la confédération CGT.

Mois :

Par titre | Les plus populaires | Les plus récents | Les plus anciens

  • Fête de l’Huma : La Confédération absente du « Forum Social »

    2 juillet
    Extrait du relevé de décision du Bureau confédéral du 28 juin 21 :
    « Suite à des échanges avec les organisateurs du forum social de la fête de l’Humanité et au regard des conditions posées, le Bureau confédéral décide qu’il n’y aura pas de présence confédérale cette année sur cet espace. »
    Le présence très voyante des stands de la CGT dans les allées de la fête est un résidu du lien étroit maintenu sans faille entre CGT et PCF depuis la scission avec FO en... 1947 ! Présence qui aurait été mieux vécue par les non-membres du PCF si la CGT participait avec la même énergie aux fêtes d’autres partis du mouvement (...)
  • Au sujet de la mutation du service d’ordre de la CGT

    20 juin
    Le 1er mai à Paris, l’attaque du cortège de la CGT par une petite foule antisyndicaliste. Parmi les justifications a posteriori de ce triste épisode, il y avait l’envie de se venger d’un SO jugé stalinien, autoritaire et viriliste . C’est ignorer les évolutions des années 1990-2010 et, surtout, la mutation qui s’est engagée depuis 2017. Les collectifs ALS qui assurent aujourd’hui la protection des cortèges CGT aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec la réalité des années 1970… Explications par des militantes et militants de Région parisienne.
    L’attaque du cortège de la CGT le 1er mai 2021 a été l’occasion (...)
  • Le 1° Mai à Paris : Témoignage d’un ouvrier, militant CGT.

    2 juin
    Vous trouverez ci dessous le lien vers un témoignage d’un ouvrier de région parisienne et de ses réflexions autour de l’agression inacceptable subie par la CGT à la fin de la manifestation du 1° Mai 2021 :
    https://www.contretemps.eu/1er-mai-...
  • Congrès : La vision de l’UD CGT Paris

    18 mai
    Nous publions ci-dessous les propositions de réflexions de l’UD CGT-Paris qui posent sans fard ni acrimonie les problèmes tels qu’ils percutent l’ensemble du syndicalisme :
    Déclaration du Bureau de l’Union départementale CGT de Paris
    Construire la CGT de demain
    Les évènements du 1 er mai qui ont vu des groupes hétéroclites se regrouper une fois de plus en tête de manifestation et certains, parmi ces groupes, attaquer violemment le cortège de la CGT, participent de motivations différentes, parfois divergentes. Ces attaques qui s’en prennent « aux syndicats » en général ou à la CGT et à ses stratégies (...)
  • Fachos militaires : C’est donc pas seulement les flics !?!

    27 avril
    La menace d’un coup d’Etat militaire est donc clairement évoquée dans un appel signé par plus de mille soldats français retraités et d’active de tous grades dans l’hebdo facho « Valeurs Actuelles ».
    La réaction de la CGT est une condamnation nette et rappelle sa revendication du droit des militaires à se syndiquer. Mais le communiqué nous semble bien faible.
    Le communiqué entretien la fiction d’une armée neutre, d’une armée pour la paix (?) comme si nos troupes n’étaient pas le fer de lance de l’impérialisme français qui à certes perdu de sa superbe en perdant ses colonies mais reste un des (...)
  • Pas d’émancipation sociale sans issue écologique

    24 avril
    En signant le pacte « plus jamais ça » avec d’autres syndicats et des associations écologistes l’an passé, la CGT rattrapait soudainement un certain retard sur les questions environnementales, trop longtemps sacrifiées au nom d’une logique productiviste protégeant des emplois dans une vision de court terme pour les salariés, mais de long terme quant aux méfaits en terme de pollution.
    Plus personne ne peut ignorer la catastrophe climatique qui arrive. Ni ignorer que les plus pauvres payeront le plus cher les conséquences du choc sur leurs conditions de vie. La pandémie de Covid illustrant à (...)
  • Radio Lorraine Coeur-d’Acier : Une BD pour ne pas oublier.

    14 avril
    Il y a 40 ans prenait fin l’expérience de la radio libre Lorraine Cœur d’Acier (LCA) implantée par la CGT à Longwy début 1979, en vue de préparer la grande manifestation parisienne des sidérurgistes du 23 mars de la même année. Une bande dessinée vient de sortir qui raconte cette aventure.
    Le scénario aborde les principales tensions provoquées par cette expérience dans un bassin de mono-industrie, la sidérurgie, où le PCF et la CGT avaient construit leur hégémonie dans les petites villes ouvrières. La période est caractérisée par un nouveau repli sectaire de ces organisations, suite à la rupture entre le (...)
  • Emplois féminisés : quels moyens pour une syndicalisation massive ?

    6 avril
    Depuis un an, dans le monde entier, la crise Covid-19 a démontré que sans le travail des femmes, c’est-à-dire sans la présence des femmes dans des activités que le capitalisme patriarcal leur assigne en masse, les sociétés s’écroulent.
    La CGT vient d’en tirer la leçon du point de vue syndical. Ainsi, à la Commission exécutive confédérale du 23 mars a été présentée une campagne vers les secteurs féminisés, issue d’un travail commun entre le collectif confédéral « femmes/mixités », les collectifs confédéraux et les fédérations les plus concernées. On peut s’en féliciter. On pourrait se dire : enfin, on va passer (...)
  • Assurances sociales : Les débats des années 1920

    4 avril
    Les Editions syndicalistes ont fait paraître fin 2020 une brochure intitulée « Avant la Sécu. Syndicalisme et Assurances sociales. 1918-1935 ». On y retrouve des extraits de textes de congrès de la CGT, de la CGTU et des articles parus dans la revue syndicaliste révolutionnaire La Révolution prolétarienne.
    Les Assurances sociales, ancêtres de notre Sécurité sociale, ont été mises en place en 1930. Cela a été l’occasion d’une forte résistance du patronat et de la Mutualité. Mais aussi de furieux débats au sein du syndicalisme, écartelé entre la CGT et la CGTU, aux positions très divergentes sur le sujet. La (...)
  • De Sud à Solidaires : Une étude de Sophie Béroud et Martin Thibault

    3 avril
    Sophie Béroud est bien connue des militants CGT. Son expertise est régulièrement sollicitée pour des colloques confédéraux comme pour ceux des Instituts d’Histoire Sociale. Docteur en science politique, elle s’est spécialisée sur l’étude sociologique du syndicalisme et des mouvements sociaux. Elle publie* avec Martin Thibault un petit livre très dense et passionnant qui revient sur 30 ans d’histoire sociale et syndicale, Gilets jaunes inclus, à travers l’histoire des premiers syndicats SUD jusqu’à la création de Solidaires.
    Dans une première partie historique qui commence nécessairement en 1968, elle (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 140

Liens

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0