Communistes libertaires de la CGT

Unions locales : quinze ans après enfin une conférence nationale

mercredi 16 février 2022

C’était une décision du 52ème Congrès : l’organisation d’une Conférence sur les Unions locales. La CE confédérale du 1er février dernier a décidé qu’elle se tiendra à la mi-octobre 2022, sur deux jours. La précédente s’était déroulée en 2007... Et depuis les UL dépérissent malgré l’engagement des militants attachés à l’interpro de proximité, et l’acharnement de centaines de retraité.es aujourd’hui indispensables.

Les quelques données chiffrées montrent l’ampleur d’une dimension importante de la crise interne de la CGT. Le rapport de la CE de février indique qu’en dix ans, le nombre d’UL est passé de 850 à 700 ! Certes, à l’époque un certain nombre d’entre-elles n’étaient déjà plus que des UL fantômes. Mais il est à redouter que c’est encore le cas aujourd’hui...

Piliers historiques et fondatrices de la CGT, les Bourses du Travail, leur rôle de soutien aux luttes locales, aux syndiqués isolés, aux petites entreprises délaissées faute de syndicats d’industries de proximité et enfin leur dimension d’éducation populaire sont délaissées.

l’UL est pourtant au centre de l’enjeu de la re-syndicalisation de masse : notamment du salariat précaire, dont les femmes et les jeunes forment l’essentiel des bataillons. Elle est aussi en première ligne à chaque mouvement de mobilisations et de grèves nationales interpos. Le rapport de force insuffisant lors des dernières journées d’actions (Loi Travail, retraite…) trouve là un de ses facteurs d’explication : qui d’autre que l’UL pour faire le tour des bases syndicales affaiblies, des isolés, des chômeurs, des retraités ?

En présence de grèves sur les salaires ou d’occupation contre des licenciements, leur rôle de coordination locale, base indispensable d’une solidarité et d’extension, fait défaut. Le mal est profond. D’autant que la qualité de vie d’une UL dépend aussi de la qualité de vie des syndicats de son territoire.

Des propositions réalistes mais s’attaquant à la racine des problèmes doivent sortir de cette Conférence, pour que le prochain congrès confédéral s’attache à redresser cette situation. Temps syndical dédié aux UL par les élus du personnel et par les permanents, formation syndicale, moyens financiers etc... Mais aussi ré-inventer le lieu de socialisation et d’éducation populaire qu’étaient les Bourses du Travail historiquement. Les militantes et militants attachés à la lutte des classes et au syndicalisme de masse, tournés vers la reconstruction des liens entre la CGT et le salariat d’aujourd’hui, plutôt que vers les pratiques institutionnelles et le dialogue social, ont ici une nouvelle occasion d’être utiles à notre organisation et à la transformation de la société. 

Débats du 53° congrès

  • Des militantes mobilisées autour de Marie Buisson

    17 janvier
    Vous trouverez ci joint un appel lancé par des dizaines de syndicalistes CGT dont des membres du bureau confédéral. Et aussi des figures bien connues comme Maryline Poulain dont le travail autour des sans-papiers ne pourra pas être disqualifié en le traitant de dérive « sociétale ».
    Lors d’une réunion récente des secrétaires généraux des fédérations la candidature pourtant largement validée par la CEC de (...)
  • Les lambertistes en campagne contre Marie Buisson

    10 janvier
    Les lambertistes du POI, affaiblis depuis la scission avec le POI-D, sont connus pour être le courant le plus brutal et manipulateur du trotskisme français. Ils sont connus aussi pour leur infiltration dans la franc-maçonnerie, et leur place importante dans Force ouvrière. Les plus anciens se souviennent que Lionel Jospin vient de ce courant. Officiellement « prêté » au PS pour faire face au PCF dans (...)
  • Des amendements féministes à débattre pour le 53°

    10 janvier
    Le collectif de militantes qui s’était signalé par un premier tract lors du dernier CCN publie une longue série d’amendements en espérant que les syndicats s’en emparent. En voici le texte. Vous pouvez contacter le collectif : syndicat.cgt.safe gmail.com
    LA PEUR DOIT CHANGER DE CAMP PROPOSITIONS D’AMENDEMENTS AU DOCUMENT D’ORIENTATION DU 53ÈME CONGRÈS
    Amendement 2T283 (Thème 2, paragraphe 283) (...)
  • Mateu pose sa candidature contre Marie Buisson

    19 décembre 2022
    Olivier Mateu, secrétaire général de l’Union départementale des Bouches du Rhône, vient d’annoncer sa candidature au poste de secrétaire général de la CGT après que le Bureau confédéral ait validé la candidature de Marie Buisson. Et les commentateurs de souligner la nouveauté de cette situation.
    Mais en vrai il n’est pas nouveau que plusieurs dirigeants s’affrontent pour prendre le poste. Sauf qu’alors (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0