Communistes libertaires de la CGT

Unions départementales

Information relative aux unions départementales (UD).

Mois :

Par titre | Les plus populaires | Les plus récents | Les plus anciens

  • Bordeaux manifeste encore contre la loi Travail

    3 octobre 2016
    Comment faire rebondir la mobilisation alors que les directions confédérales sont incapables de donner des perspectives ? Par les mobilisations unitaires à la base ! Nous publions ici un article trouvé sur le site Rue89-Bordeaux :
    « Depuis la dernière de septembre, il n’y a pas eu d’autres manifs en France », certifie un des rares membres de la CGT présents dans le cortège. Ce samedi après-midi, Bordeaux est selon lui le dernier bastion où on marche encore contre la loi Travail. Plus de 250 personnes parcourent les rues de Bordeaux à l’appel de la Coordination Jeunes Bordeaux au cri de « Tout le monde (...)
  • Communiqué unitaire : Les réactions se mulptiplient

    8 décembre 2018
    L’odieuse déclaration unitaire qui condamne les violences des manifestants et ne propose rien que négocier avec le gouvernement provoque de nombreuses réactions dans les structures.
    En voici un exemple :
    Adresse au bureau de la FERC-CGT et au bureau de la CGT des syndicats de la FERC-CGT de l’académie de Montpellier : CGT-Cirad, CGT Educ’action 30/48, CGT Enseignement privé, CGT Educ’action 66, SNTRS-CGT, CGT Educ’action 11, CGT des Universités de Montpellier, CGT Educ’action 34
    Nous tenons à vous faire part de notre désaccord le plus total avec la déclaration unitaire confédérale validée par la (...)
  • Marseille : 48h de grève les 23 et 24 juin

    15 juin 2016
    Nous publions ici l’appel de l’union départementale des Bouches du Rhone à 48h de grève les 23 et 24 juin :
    Plus de 140 000 salariés, privés d’emplois, retraités et jeunes ont manifesté aujourd’hui dans les Bouches du Rhône pour exiger le retrait de la loi « travail » (ou dumping social).Cette mobilisation est la plus importante depuis le début du mouvement.Avec plus de 300 arrêts de travail recensés, de plus en plus de grèves reconductibles, tous les secteurs sont touchés :
    Carrefour le Merlan fermé Le port de Marseille/Fos et le port pétrolier Le traitement des déchets de la Métropole (...)
  • 5 décembre : début d’une lutte prolongée ?

    6 octobre 2019
    Le 5 décembre est annoncé par l’intersyndicale au complet de la RATP comme le début d’une grève reconductible pour la défense de leur régime de retraite : y a dans l’air comme un petit parfum d’Hiver 95 !
    Alors que la CGT, FO, FSU, Solidaires et les étudiants se concertent autour du principe d’une journée de grève, et que de son côté le Conseil National de Solidaires vient d’adopter un appel à construire une grève reconductible à partir du 5, la date et le principe reconductible affichés donnent enfin un signal de départ unitaire et ancré dans la réalité de certaines professions. Et nous avons du temps (...)
  • BDS : La CGT Educ 93 rejoint la campagne

    12 février 2016
    La commission exécutive du syndicat de l’éducation de Seine-Saint-Denis vient de décider, à l’unanimité, de rejoindre la campagne Boycott-Désinvestissement-Sanction qui cherche à peser sur la politique de l’Etat israelien en faveur d’un règlement politique de la situation faite au peuple palestinien. Une vingtaine de structures CGT sont déjà membres de la campagne BDS.
  • La CGT doit se retirer de la déclaration paritaire

    20 mars 2020
    Au nom du paritarisme, du moins ce qu’il en reste sans rapport de force, la CGT se retrouve signataire d’un relevé de discussion transformé en déclaration commune sur le site, par exemple, de la CFDT*.
    Dans tous les cas, cette déclaration signée de l’intersyndicale et des trois organisations patronales n’offre aucun appui aux salariés contraints d’aller travailler alors qu’un confinement maximum est souhaitable contre la pandémie, et que leurs métiers ne sont pas réellement indispensables.
    Et bien sûr le communiqué ne dit pas un mot sur la loi d’état d’urgence sanitaire qui va permettre aux patrons (...)
  • Pluralisme : Une occasion à saisir

    12 mai 2019
    Le candidat à la Commission Exécutive confédérale présenté par l’UD 76, le camarade Lecorre, n’a pas été retenu par la commission des candidatures. A l’unanimité la CE de l’UD, une des grosses UD industrielles de France qui fut en pointe contre la loi Travail, maintient sa proposition.
    Le camarade Lecorre, est issu des rangs de l’extrême-gauche, personne ne l’ignore. Il s’était fait remarqué à Marseille lors du 51° Congrès par d’énergiques interventions. Tout laisse à penser que sa mise à l’écart relève d’un sectarisme d’un autre âge.
    Les postes à la CEC ne peuvent être réservés aux militants adoubés par (...)
  • HPE : Pourquoi affaiblir la CGT ?

    10 août 2020
    Le Syndicat CGT des Hôtels de Prestige et Economique, (http://www.cgt-hpe.fr) syndique principalement les personnels hôteliers en région parisienne. Mais il est surtout connu pour les longues grèves souvent victorieuses des femmes de chambres et gouvernantes qui travaillent dans des sociétés de nettoyage, en sous-traitance des chaines hôtelières.
    Le premier mérite de ce syndicat est de tenter de convaincre les salariés et militants de l’intérêt syndical de sortir des murs de l’entreprise tels qu’ils sont façonnés par le patronat de cette « industrie » hôtelière, mais aussi de leur donner les outils (...)
  • Montebourg et nous : Réaction de l’UD 76

    6 février 2017
    Nous avions attiré l’attention de nos camarades et néanmoins lecteurs sur l’étrange déclaration Martinez/Montebourg à la veille de la primaire du PS : http://www.communisteslibertairescg...
    La CE de l’UD 76 interpelle à son tour la direction confédérale :
    Concernant la campagne autour du printemps de l’industrie, nous ne comprenons pas comment notre Secrétaire Général, Philippe Martinez a pu signer un appel avec M. Montebourg, appel qui défend « le compromis fondamental entre le capital et le travail » alors que nos (...)
  • Propreté : la CGT fera-t-elle enfin le ménage ?

    30 juillet 2019
    La CGT Propreté Région parisienne est une nouvelle fois prise en flagrant délit de jaunisme. Alors qu’une grève a éclaté depuis 10 jours à l’hôtel Ibis Clichy-Batignolles à Paris, ce syndicat est, une nouvelle fois, intervenu pour intimider les grévistes.
    C’est la CGT HPE (Hôtels de Prestige et Economiques) qui anime la grève à l’hôtel Ibis, appartenant au groupe Accor. Les femmes de chambres sont employées en sous-traitance par l’entreprise STN TEFID. Les raisons de la colère sont classiques dans ce secteur où les femmes sont surexploitées. Cadences infernales, paye honteusement basse, harcèlement de la (...)

0 | ... | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | ... | 100

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0