Communistes libertaires de la CGT

10 octobre : Construire la convergence dans les entreprises et les localités

mercredi 4 octobre 2017

Le 10 octobre est au départ une journée de mobilisation spécifique de la fonction publique, centrée sur les revendications propres aux fonctionnaires. Elle est parfaitement légitime dans son objet. Et l’unité syndicale la plus large qui a été construite est précieuse pour réussir une mobilisation d’ampleur.

Pour construire cette unité il a été nécessaire de déconnecter la plateforme unitaire fonction publique de la mobilisation contre la loi travail. Plusieurs orgas syndicales ne souhaitaient pas s’opposer par la grève et la manifestation aux ordonnances Macron. Heureusement certaines semblent d’ailleurs opérer un virage. On peut certes regretter de n’avoir pas convaincu certains syndicats de la nécessité de s’opposer aux ordonnances. Mais il faut d’abord nous réjouir de l’unité complète sur les problèmes immédiats des fonctionnaires.

De ce point de vue on peut comprendre qu’il n’est pas facile pour la direction confédérale, en appelant à la convergence public-privé le 10 octobre, de prendre le risque de casser l’unité syndicale dans la fonction publique et d’être accusée de détourner en plein vol cette journée d’action sectorielle au profit de la lutte contre la loi travail.

En revanche, rien n’empêche les syndicats du secteur privé d’utiliser la date du 10 pour exprimer la nécessité du « tous ensemble » pour gagner contre l’offensive libérale, austéritaire et sécuritaire du gouvernement. C’est la position adoptée par exemple par les UD 13 et 76, ou par la FNIC pour ne citer que ces organisations.

Oui le 10 peut être l’occasion d’ancrer cette grève qui, hélas, peine à prendre dans les entreprises. Oui le 10 peut-être l’occasion de cortèges communs public-privé. Oui le 10 peut être l’occasion de multiplier dans les grandes métropoles, les initiatives locales unitaires avant ou après les manifestations régionales.

L’ampleur du succès du 10 dans la fonction publique, le nombre et la force des initiatives de convergence seront déterminant pour encourager les secteurs qui pourraient déclencher la grève reconductible sans laquelle Macron ne reculera pas. Voilà ce que devrait clairement dire toutes les structures CGT.

Débats du 53° congrès

  • Congrès : une contribution aux débats

    1er février
    Nous avons la bonne habitude, respectueusement pluraliste, de relayer des articles intéressants trouvés dans les publications libertaires ou syndicalistes révolutionnaires. Nous relayons donc ici une analyse des fractures dans la CGT à l’aube du 53° Congrès :
    https://plateformecl.org/cgt-les-en...
    Si nous évitons en général de commenter précisément (...)
  • Des militantes mobilisées autour de Marie Buisson

    1er février
    Vous trouverez ci joint un appel lancé par des dizaines de syndicalistes CGT dont des membres du bureau confédéral. Et aussi des figures bien connues comme Maryline Poulain dont le travail autour des sans-papiers ne pourra pas être disqualifié en le traitant de dérive « sociétale ».
    Lors d’une réunion récente des secrétaires généraux des fédérations la candidature pourtant largement validée par la CEC de (...)
  • Les lambertistes en campagne contre Marie Buisson

    10 janvier
    Les lambertistes du POI, affaiblis depuis la scission avec le POI-D, sont connus pour être le courant le plus brutal et manipulateur du trotskisme français. Ils sont connus aussi pour leur infiltration dans la franc-maçonnerie, et leur place importante dans Force ouvrière. Les plus anciens se souviennent que Lionel Jospin vient de ce courant. Officiellement « prêté » au PS pour faire face au PCF dans (...)
  • Des amendements féministes à débattre pour le 53°

    10 janvier
    Le collectif de militantes qui s’était signalé par un premier tract lors du dernier CCN publie une longue série d’amendements en espérant que les syndicats s’en emparent. En voici le texte. Vous pouvez contacter le collectif : syndicat.cgt.safe gmail.com
    LA PEUR DOIT CHANGER DE CAMP PROPOSITIONS D’AMENDEMENTS AU DOCUMENT D’ORIENTATION DU 53ÈME CONGRÈS
    Amendement 2T283 (Thème 2, paragraphe 283) (...)
  • Mateu pose sa candidature contre Marie Buisson

    19 décembre 2022
    Olivier Mateu, secrétaire général de l’Union départementale des Bouches du Rhône, vient d’annoncer sa candidature au poste de secrétaire général de la CGT après que le Bureau confédéral ait validé la candidature de Marie Buisson. Et les commentateurs de souligner la nouveauté de cette situation.
    Mais en vrai il n’est pas nouveau que plusieurs dirigeants s’affrontent pour prendre le poste. Sauf qu’alors (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0