Communistes libertaires de la CGT

Amiens : un congrès annulé 48h avant l’ouverture !

samedi 6 août 2016

Le congrès de l’UD CGT de la Somme est reporté dans des circonstances pour le moins étonnantes. D’autant que ce report se double d’une attaque en règle contre le responsable du syndicat Educ’action qui a subi une attaque sournoise dans la presse régionale grâce à des fuites soigneusement organisées. Nous publions ici un courrier du syndicat Educ’action :

Amiens le 23 juin 2016
Nous avons reçu lundi 21 juin à 17 heures ce mail de l’UD 80 :
« Résolution de la CE de l’UD de la Somme Réunie ce mardi 21 juin 2016, la Commission Exécutive de l’Union Départementale de la Somme a examiné les
conditions de la préparation du congrès de l’UD dans un contexte marqué par la lutte contre la loi travail.
La CE de l’UD à pris connaissance de la disparition, ce week-end, au sein de la bourse du travail, des mandats, de la liste des délégués, et des amendements déposés par les syndicats.
Dans ces conditions, les différentes commissions ne peuvent se réunir et notamment celle des mandats et votes qui a pour mission de valider la légitimité des délibérations du congrès.
En conséquence, la CE de l’UD réunie ce mardi 21 juin a décidé le report du congrès de l’UD prévu les 23 et 24 juin.
La date du prochain congrès sera décidée, en lien avec la confédération, en septembre de cette année. »
Or il nous semble inadmissible d’annuler ainsi un congrès, pour des raisons pour le moins étranges, à peine 48 heures avant sa tenue !
Ce bref communiqué de l’UD nous paraît révéler que la commission exécutive de l’UD CGT de la Somme, menée par un secrétaire craignant d’être en fin de règne, nous confisque notre droit à nous exprimer et à élire de nouveaux membres, alors que justement un certain nombre de nouveaux camarades avaient fait acte de candidature.
Comment des documents si importants ont-ils pu ainsi disparaître ??? N’étaient-ils pas numérisés, sauvegardés ou photocopiés ?
Et que dire des mails anonymes atterrissant dans la boîte de journalistes du Courrier Picard,
provenant nécessairement de membres ayant accès à la Bourse du travail et à des documents confidentiels tels qu’un dépôt de plainte (cf. article du Courrier picard de dimanche 19 juin en annexe) ? Si de tels documents se retrouvent ainsi entre les mains de la presse, il ne faut pas s’étonner que d’autres disparaissent « mystérieusement »...
Nous estimons que le congrès et les élections de la CE de l’UD 80 auraient dû se tenir comme prévu les 23 et 24 juin, dates officielles déterminées depuis des mois. Certain.e.s délégué.e.s ayant déposé deux jours pour pouvoir y assister ne pourront pas obtenir de leur employeur deux jours supplémentaires pour être présent.e.s aux nouvelles dates qui seront déterminées en septembre !
Ce jeudi matin, quelques vingt personnes étaient réunies devant l’espace Dewailly à Amiens. Cinq représentant.e.s de la CE de l’UD CGT Somme étaient présent.e.s afin de confirmer le communiqué que nous avons reçu par mail, et aussi pour tenter de répondre aux interrogations légitimes des militant.e.s présent.e.s. Les débats étaient animés, mais les réponse données sont restées très évasives.
Devant ces discordances, nous estimons qu’il serait légitime que le sécrétaire démissionne et que la CE de l’UD soit dissoute jusqu’au prochain congrès. Nous souhaiterions que la confédération gère l’UD pendant ce temps et organise le prochain congrès afin d’apaiser les esprits.
Nous en appelons donc à votre arbitrage pour trancher et mettre de l’ordre dans tout cet embrouillamini, qui nous semble vraiment très inquiétant du point de vue du fonctionnement démocratique de notre syndicat dans la Somme. Le climat y est devenu irrespirable, et cela ne peut que nuire à la CGT et à tous les camarades qui y sont engagé.e.s et comptent sur elle.
Le bureau du SDEN CGT Educ’action de la Somme

Débats du 53° congrès

  • Congrès : une contribution aux débats

    1er février
    Nous avons la bonne habitude, respectueusement pluraliste, de relayer des articles intéressants trouvés dans les publications libertaires ou syndicalistes révolutionnaires. Nous relayons donc ici une analyse des fractures dans la CGT à l’aube du 53° Congrès :
    https://plateformecl.org/cgt-les-en...
    Si nous évitons en général de commenter précisément (...)
  • Des militantes mobilisées autour de Marie Buisson

    1er février
    Vous trouverez ci joint un appel lancé par des dizaines de syndicalistes CGT dont des membres du bureau confédéral. Et aussi des figures bien connues comme Maryline Poulain dont le travail autour des sans-papiers ne pourra pas être disqualifié en le traitant de dérive « sociétale ».
    Lors d’une réunion récente des secrétaires généraux des fédérations la candidature pourtant largement validée par la CEC de (...)
  • Les lambertistes en campagne contre Marie Buisson

    10 janvier
    Les lambertistes du POI, affaiblis depuis la scission avec le POI-D, sont connus pour être le courant le plus brutal et manipulateur du trotskisme français. Ils sont connus aussi pour leur infiltration dans la franc-maçonnerie, et leur place importante dans Force ouvrière. Les plus anciens se souviennent que Lionel Jospin vient de ce courant. Officiellement « prêté » au PS pour faire face au PCF dans (...)
  • Des amendements féministes à débattre pour le 53°

    10 janvier
    Le collectif de militantes qui s’était signalé par un premier tract lors du dernier CCN publie une longue série d’amendements en espérant que les syndicats s’en emparent. En voici le texte. Vous pouvez contacter le collectif : syndicat.cgt.safe gmail.com
    LA PEUR DOIT CHANGER DE CAMP PROPOSITIONS D’AMENDEMENTS AU DOCUMENT D’ORIENTATION DU 53ÈME CONGRÈS
    Amendement 2T283 (Thème 2, paragraphe 283) (...)
  • Mateu pose sa candidature contre Marie Buisson

    19 décembre 2022
    Olivier Mateu, secrétaire général de l’Union départementale des Bouches du Rhône, vient d’annoncer sa candidature au poste de secrétaire général de la CGT après que le Bureau confédéral ait validé la candidature de Marie Buisson. Et les commentateurs de souligner la nouveauté de cette situation.
    Mais en vrai il n’est pas nouveau que plusieurs dirigeants s’affrontent pour prendre le poste. Sauf qu’alors (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0