Communistes libertaires de la CGT

Bloquons le Medef... l’an prochain !

mercredi 30 août 2017

Nous portons depuis trois ans l’idée de perturber pour de vrai l’insupportable et arrogante université d’été des patrons. Mais faute de forces suffisantes nous n’avions pas pu mettre en oeuvre cette opération et la date c’est vrai ne facilite pas la mobilisation.

Quand Solidaires a lancé l’initiative « Bloquons le Medef » nous avons donc souscrit, comme d’autres, à l’initiative qui s’est tenue ce mercredi 30 aout à Jouy en Josas (78) sur le campus d’HEC.

Plusieurs centaines de militants se sont donc retrouvés à la gare RER à 11h pour monter en manif jusqu’au campus d’HEC. Outre les différents SUD, nous avons pu voir quelques militants CNT, Info’com et SGLCE (CGT) ainsi que les chômeurs CGT et le MNCP. Et même un militant FO ! Le Front Social avait une présence certaine. L’affiche du Front Social 78 collée dans la ville réclamait « la séparation du Medef et de l’Etat ». Ce mot d’ordre étrange fut également au centre de l’intervention de son représentant à la sono. Etonnant mot d’ordre ! Dénoncer la servilité des ministres est une chose. En faire une revendication centrale est totalement illusoire. Comme si dans une société capitaliste l’Etat pouvait être autre chose que l’agent des intérêts de la bourgeoisie !

Une petite poignée de militants CGT attendaient devant l’entrée du Medef l’arrivée de la manifestation... Comme s’il était honteux de se rallier à une initiative prise par d’autres ? Comme s’il n’était pas plus utile d’être dans cette manif plutôt qu’ à cette ultime concertation avec le gouvernement demain matin...

Pour une première syndicale, l’action de ce jour devrait, à notre avis, permettre de faire... beaucoup mieux l’an prochain. Car nous n’avons hélas rien bloqué du tout. Et, s’il n’est pas déshonorant de faire une manif plan-plan, il y avait ce jour fraude sur l’étiquette ! Un mot d’ordre radical doit s’accompagner d’une action radicale sinon les mots perdent leur sens et Macron peut se prétendre révolutionnaire !

Pour l’an prochain donc, nous proposons à nouveau une vraie opération « bloquons le Medef », ce qui veut dire a minima être présents massivement pour bloquer l’entrée des voitures des patrons dès le matin, sans exclure d’autres formes d’incursions sur le campus. Il reste douze mois pour réussir.

Débats du 52° congrès

  • Amendements du SGLCE aux textes du 52° Congrès

    14 avril
    Le Syndicat Général du Livre et de la Communication Ecrite (plus de deux mille adhérents en Ile de France) a retenu trois amendements après un débat en commission exécutive et une AG de militants :
    Annexe statutaire
    Page 34, 3e paragraphe.
    Après « au mouvement de transformation sociale », ajouter :
    avec pour objectif l’abolition du système capitaliste et la socialisation des moyens de production.  (...)
  • FNIC : Analyses sur le 52° Congrès

    14 avril
    La fédération de la Chimie a produit une analyse exigeante des documents proposés pour le congrès confédéral. Comme les documents eux-mêmes, le texte est trop long pour être publié ici mais il mérite d’être lu attentivement.
    Les habitués de notre blog sauront par eux-mêmes faire le tri entre critiques et propositions que nous pouvons partager et celles qui nous paraissent éloignées (en particulier sur la (...)
  • Un article dans Alternative libertaire

    8 avril
    Nous tenterons de publier tous les articles trouvés dans la presse libertaire à propos du 52° congrès. Voici celui d’Alternative libertaire ; mars 2019 :
    CGT : Voyage entre les lignes du 52e congrès confédéral
    Le 51e congrès, en 2016, avait stabilisé une direction légitime après les errements des dernières années Thibault et la parenthèse Le Paon. Mais il n’avait réglé aucun débat stratégique. À la peine (...)
  • Fédés et UDs : Un Appel inédit à la veille du congrès !

    29 mars
    Nous publions ici l’appel signé de deux fédérations et plusieurs UD CGT. Nous pouvons en partager l’appel à l’unité avec les mouvements sociaux en cours et à l’ensemble des organisations « progressistes ». Encore faudrait-il faire la clarté sur ce terme !
    Car le texte fait l’impasse sur le fait que les reculs historiques que nous subissons depuis des années, qui se sont accélérés avec le gouvernement (...)
  • Tous les articles relatifs au 51ème congrès

    31 décembre 2016

    Tous les articles relatifs au 51ème congrès


Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0