Communistes libertaires de la CGT

Commerce : les explications des contestataires

lundi 5 mars 2018

Nous publions ci joint les explications données par les syndicats contestataires à leur recours à la justice devant un congrès qu’ils jugent mal engagé. En attendant le résultat du recours :

Des syndicats du commerce et des services au tribunal face à leur fédération
FED·mardi 27 février 2018
Nous avons tout fait pour ne pas en arriver là. Nous avons informé, alerté, discuté, argumenté, manifesté, diffusé des tracts, saisi les organes de la CGT : rien n’y a fait. La direction actuelle de la fédération du commerce est prise dans une spirale délirante. Et le reste de la CGT la regarde aller dans le mur, emmenant toute l’organisation avec elle. Nous avons donc décidé de saisir les tribunaux des conditions de l’organisation du congrès de la fédération (19-23 mars 2018).
Il y a tellement à dire sur les pratiques que l’on ne sait par où commencer : l’absence de bilan, l’absence de réflexion, le rapport avec l’argent (moins de 19% des ressources proviennent des cotisations !), un fonctionnement clanique où ceux qui ne font pas allégeance subissent une violence extrême (désaffiliation, retrait de mandats, procès, blocage de cotisations …).
La (très) récente frénésie d’actions commandos organisée par la fédération ne fait pas illusion : elle fait penser à ces délégués d’entreprise qui se réveillent tous les 4 ans à l’approche des élections.
La goutte qui fait déborder le vase, c’est l’arrogance extrême avec laquelle le congrès du 19 mars est bétonné, en violation ouverte de nos statuts et de nos règles de vie.

  • Sous prétexte de « démocratie » des assemblées qui n’ont de générales que le nom ont désigné des représentants des « individuels » qui porteront au congrès plus de 66% des voix. Le syndiqué individuel que l’on fait parler sans rien lui demander devient une masse de manœuvre redoutable, qui met les syndicats en minorité dans leur propre congrès !
  • Les délégués des syndicats critiques sont presque systématiquement récusés par les responsables de la fédération qui veulent empêcher leur participation.
  • La modification des statuts proposée pour le congrès prévoit une mise sous tutelle définitive des syndicats et la reproduction perpétuelle de la direction fédérale qui pourra désigner les futurs délégués au congrès !
    La manière de préparer ce congrès en exclut tout débat démocratique. Le rapport d’activité ne tire aucun bilan, le document d’orientation brille par sa vacuité, les délégués critiques sont presque tous écartés… Personne n’a oublié les mensonges du rapport d’activité (« 1* nous avons gagné les élections ») la minceur du rapport financier (moins d’une page !) ou, surtout, un document d’orientation pompé sur… la CFTC, FO et les patrons. * 2 et 3
    Il est pourtant urgent que notre fédération se penche sur les réalités et qu’elle débatte vraiment de ses orientations sur des questions essentielles de revendications et de structuration. Nous perdons des élections, nous perdons des syndiqués et nous répondons par le déni, les postures ou par des campagnes… publicitaires !
    En empêchant plusieurs camarades d’être présents au congrès, en minorant la voix des syndicats, en phagocytant les travaux, la direction de la fédération nous vole notre congrès. Mais nous sommes avant tout des syndicalistes, nous sommes acteurs et décideurs dans nos structures. A ce titre, nous ne nous laissons faire, ni dans nos boîtes, ni dans notre organisation. Nous saisissons donc les tribunaux pour empêcher que cette mascarade suive son cours. Il en va de l’intérêt de toute la CGT.

* 1 https://www.facebook.com/notes/fed/...,
* 2 https://www.facebook.com/notes/fed/...
* 3 https://www.facebook.com/notes/fed/...

Débats du 53° congrès

  • Congrès : une contribution aux débats

    1er février
    Nous avons la bonne habitude, respectueusement pluraliste, de relayer des articles intéressants trouvés dans les publications libertaires ou syndicalistes révolutionnaires. Nous relayons donc ici une analyse des fractures dans la CGT à l’aube du 53° Congrès :
    https://plateformecl.org/cgt-les-en...
    Si nous évitons en général de commenter précisément (...)
  • Des militantes mobilisées autour de Marie Buisson

    1er février
    Vous trouverez ci joint un appel lancé par des dizaines de syndicalistes CGT dont des membres du bureau confédéral. Et aussi des figures bien connues comme Maryline Poulain dont le travail autour des sans-papiers ne pourra pas être disqualifié en le traitant de dérive « sociétale ».
    Lors d’une réunion récente des secrétaires généraux des fédérations la candidature pourtant largement validée par la CEC de (...)
  • Les lambertistes en campagne contre Marie Buisson

    10 janvier
    Les lambertistes du POI, affaiblis depuis la scission avec le POI-D, sont connus pour être le courant le plus brutal et manipulateur du trotskisme français. Ils sont connus aussi pour leur infiltration dans la franc-maçonnerie, et leur place importante dans Force ouvrière. Les plus anciens se souviennent que Lionel Jospin vient de ce courant. Officiellement « prêté » au PS pour faire face au PCF dans (...)
  • Des amendements féministes à débattre pour le 53°

    10 janvier
    Le collectif de militantes qui s’était signalé par un premier tract lors du dernier CCN publie une longue série d’amendements en espérant que les syndicats s’en emparent. En voici le texte. Vous pouvez contacter le collectif : syndicat.cgt.safe gmail.com
    LA PEUR DOIT CHANGER DE CAMP PROPOSITIONS D’AMENDEMENTS AU DOCUMENT D’ORIENTATION DU 53ÈME CONGRÈS
    Amendement 2T283 (Thème 2, paragraphe 283) (...)
  • Mateu pose sa candidature contre Marie Buisson

    19 décembre 2022
    Olivier Mateu, secrétaire général de l’Union départementale des Bouches du Rhône, vient d’annoncer sa candidature au poste de secrétaire général de la CGT après que le Bureau confédéral ait validé la candidature de Marie Buisson. Et les commentateurs de souligner la nouveauté de cette situation.
    Mais en vrai il n’est pas nouveau que plusieurs dirigeants s’affrontent pour prendre le poste. Sauf qu’alors (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0