Communistes libertaires de la CGT

Congrès : Les Goodyears ne viendront pas

mercredi 20 avril 2016

Nous publions ici le communiqué des Goodyears :

Communiqué de la CGT Goodyear

Alors qu’elle n’a pas été gênée d’ouvrir le 51e Congrès de la CGT en présence d’une délégation du PS, d’une délégation de la CFDT et surtout de Thierry Lepaon, la direction Confédérale a empêché les Goodyear d’intervenir au congrès avant les votes.

Pour Martinez et son équipe confédérale c’est « Lepaon oui, Wamen non ». En outre, nous avons appris que la confédération avait musclé le service d’ordre pour nous dissuader de nous présenter aux portes du Congrès et de proposer aux délégués de nous laisser entrer.

Certains veulent-ils donner le spectacle d’une CGT divisée ?

Ont-ils intérêt à se démarquer des Goodyear ?

Aux congressistes devant lesquels nous aurions souhaité intervenir aujourd’hui (et non pas jeudi après les votes au cours d’une séance « détente ») nous leur adressons nos salutations fraternelles.

Le fait qu’on nous prive de Congrès, ne doit pas les empêcher de renforcer l’orientation de lutte de notre syndicat en commençant par l’organisation d’une manifestation de rassemblement massif à Paris permettant à tous de se retrouver au même endroit pour imposer le retrait de la loi travail.

Les Goodyear savent que des milliers de camarades nous soutiennent et seront à nos côtés très prochainement dans la rue ainsi que dans toutes les initiatives à venir pour que notre syndicat reprennent possession de ses forces et redevienne celui qu’il n’aurait jamais dû cesser d’être !!!!

Il est en effet regrettable et pas innocent d’avoir repousser l’intervention des Goodyear après les votes sur les documents et la résolution d’actualité. Mais il n’est pas sûr que le choix, tactique, de renoncer à venir parler soit le bon. La parole de Wamen était attendue chaleureusement par les congressistes et il aurait pu rajouter sa voix à toutes celles qui durant les cinq jours, en appellent à un renforcement d’un syndicalisme de classe.

Débats du 53° congrès

  • Congrès : une contribution aux débats

    1er février
    Nous avons la bonne habitude, respectueusement pluraliste, de relayer des articles intéressants trouvés dans les publications libertaires ou syndicalistes révolutionnaires. Nous relayons donc ici une analyse des fractures dans la CGT à l’aube du 53° Congrès :
    https://plateformecl.org/cgt-les-en...
    Si nous évitons en général de commenter précisément (...)
  • Des militantes mobilisées autour de Marie Buisson

    1er février
    Vous trouverez ci joint un appel lancé par des dizaines de syndicalistes CGT dont des membres du bureau confédéral. Et aussi des figures bien connues comme Maryline Poulain dont le travail autour des sans-papiers ne pourra pas être disqualifié en le traitant de dérive « sociétale ».
    Lors d’une réunion récente des secrétaires généraux des fédérations la candidature pourtant largement validée par la CEC de (...)
  • Les lambertistes en campagne contre Marie Buisson

    10 janvier
    Les lambertistes du POI, affaiblis depuis la scission avec le POI-D, sont connus pour être le courant le plus brutal et manipulateur du trotskisme français. Ils sont connus aussi pour leur infiltration dans la franc-maçonnerie, et leur place importante dans Force ouvrière. Les plus anciens se souviennent que Lionel Jospin vient de ce courant. Officiellement « prêté » au PS pour faire face au PCF dans (...)
  • Des amendements féministes à débattre pour le 53°

    10 janvier
    Le collectif de militantes qui s’était signalé par un premier tract lors du dernier CCN publie une longue série d’amendements en espérant que les syndicats s’en emparent. En voici le texte. Vous pouvez contacter le collectif : syndicat.cgt.safe gmail.com
    LA PEUR DOIT CHANGER DE CAMP PROPOSITIONS D’AMENDEMENTS AU DOCUMENT D’ORIENTATION DU 53ÈME CONGRÈS
    Amendement 2T283 (Thème 2, paragraphe 283) (...)
  • Mateu pose sa candidature contre Marie Buisson

    19 décembre 2022
    Olivier Mateu, secrétaire général de l’Union départementale des Bouches du Rhône, vient d’annoncer sa candidature au poste de secrétaire général de la CGT après que le Bureau confédéral ait validé la candidature de Marie Buisson. Et les commentateurs de souligner la nouveauté de cette situation.
    Mais en vrai il n’est pas nouveau que plusieurs dirigeants s’affrontent pour prendre le poste. Sauf qu’alors (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0