Communistes libertaires de la CGT

Filpac : un appel qui surprend !

vendredi 8 avril 2016

Le syndicat Info’com est celui du secrétaire général de la fédération, l’ex-chambre typographique parisienne. Le SIP est le syndicat des rotativistes de presse quotidienne nationale. Les responsables de ces deux syndicats viennent de publier un appel dont le contenu est intéressant, proposant d’être toujours plus « agile dans les luttes », d’intégrer les modes de contestation de la jeunesse, de se défier du CPA qui est un dévoiement de l’idée de sécurité sociale professionnelle.

Le secrétariat fédéral pour sa part produit une déclaration qui prend ses distances avec l’appel. De quoi y perdre son latin !

Tâchons d’y voir plus clair :
Lors de la dernière réunion (téléphonique) du Comité Exécutif National de la Filpac, les militants d’Info’com ont contesté la probable promotion vers la direction confédérale d’un membre du secrétariat de la Filpac. Une simple histoire de lutte des places durant l’éloignement pour maladie du secrétaire général ?
Peut-être pas car lors de cette réunion, les mêmes militants d’Info’com se livrent également à une offensive contre une supposée passivité du secrétariat fédéral dans la période, ce qui amène Pascal Lefèvre, administrateur de la fédé, à rappeler qu’en 2010 (malgré les appels réussit à la grève du SGLCE) ces mêmes camarades refusaient, eux, d’appeler à la grève lors des nombreuses journées d’action contre la réforme des retraites...
Les anti-grèves de 2010 seraient-ils devenus les révolutionnaires de 2016 ? Les militants du plus gros syndicat du livre parisien, le SGLCE, observent avec circonspection cette mutation étonnante d’une moitié de la direction fédérale ! Car l’enjeu reste bien de remettre la fédération en ordre de marche après tant d’années de paralysie et il pouvait sembler qu’il y avait du mieux ces derniers mois depuis le 8° congrès et le départ de Michel Muller.
Les subites prétentions révolutionnaires de certains responsables d’Info’com et du SIP sont trop récentes pour être crédibles. Il ne faudrait pas qu’elles servent de prétexte à détruire le travail, même modeste, effectué depuis le 8° Congrès de la Filpac.

Retrouvez l’Appel Info’com et SIP :
http://infocomcgt.fr/images/medias/...

Et la réponse du secrétariat fédéral :
http://www.filpac.cgt.fr/spip.php?a...

Débats du 51° congrès

  • Congrès : Notes du vendredi 22 avril

    23 avril 2016
    Courte séance ce vendredi matin. La CEC est élue très largement (entre 84 et 97%) ce qui pourrait surprendre après les votes des résolutions et la tension dans les débats. Il est probable que la majorité des syndicats expriment alors leur désir de tourner la page de la crise de direction ouverte avec l’affaire Lepaon. Probable aussi que le compromis imposé par la direction confédérale sur le thème de (...)
  • Congrès : Notes du jeudi 21 avril

    22 avril 2016
    La séance s’ouvre par l’annonce du vote du thème 3 sur le rapport au politique : abstention : 9% contre : 36%.
    Le débat reprend sur le thème 4 : le syndicalisme international. Des délégués expliquent leur travail dans des multinationales, leurs contacts avec les syndicats de différents pays. Une camarade sénégalaise est invitée à s’exprimer. Des camarades proposent l’organisation de grèves européennes (...)
  • Congrès : Notes du mercredi 20 avril

    21 avril 2016
    La matinée reprend avec le débat sur notre démarche syndicale, le thème 1. Les futurs comités régionaux inquiètent plusieurs délégués qui se prononcent pour une coordination des UD mais contre des « super-préfets ». Le seul amendement significatif intégré par la commission souligne, comme pour répondre aux craintes, qu’il faut donner plus de moyens aux unions locales. Un délégué de la construction (Toulouse) (...)
  • Congrès : Notes du mardi 19 avril

    20 avril 2016
    Après les applaudissements d’usages aux nouveaux invités présents (Solidaires et Unef mais l’arrivée d’un représentant du PCF n’est toujours pas anoncée), le bureau du congrès donne les réponses attendues : Oui il y aura une résolution d’actualité mais pas de commission : c’est le bureau du congrès qui la présentera. Non la commission candidature ne sera pas ouverte aux délégués puisqu’elle est déjà (...)
  • Congrès : Notes du lundi 18 avril

    19 avril 2016
    C’est au groupe musical Zabo qu’il revenait de donner le ton du congrès dans une interprétation pétillante d’une chanson de Georges Moustaki « je voudrais sans la nommer vous parler d’elle », une chanson écrite en 1969 à la gloire de la révolution permanente !
    Un cran en dessous du symbole, le secrétaire de l’UD des Bouches du Rhône dans son discours d’accueil faisait applaudir les luttes emblématiques (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0