Communistes libertaires de la CGT

Front Social : Déclaration de l’UD de Paris

samedi 24 juin 2017

Nous reprenons ici une déclaration du Bureau de l’UD de Paris. Nous partageons l’idée que si la manière de faire des fondateurs du Front Social pose des problèmes, agir et débattre c’est partout et avec tout le monde. Nous partageons aussi le constat sur les réactions de la direction confédérale qui sont en dessous des enjeux face à l’ampleur des attaques annoncées. Le 27 juin doit aussi être l’occasion d’exiger plus de nos dirigeants confédéraux :

Déclaration du Bureau de l’UD

Aller au contact et rassembler, une constante de l’UD CGT de Paris

La construction du rapport de force indispensable pour gagner sur les revendications et combattre les projets néfastes du patronat et du gouvernement nécessite de rassembler le plus grand nombre de travailleur.se.s.

Actifs, retraités, privés d’emploi, du privé comme du public, de toutes générations : personne n’échappe à cette impérieuse nécessité de la lutte unitaire.

Au sein de la CGT parisienne, beaucoup d’énergie militante est consacrée à susciter les luttes, à les mener, à les connaître, à les valoriser, à solidariser, à impulser la convergence des luttes.

Dans la CGT, les échanges d’expériences et de points de vue entre organisations de la CGT permettent également de faire grandir la mobilisation au niveau national interprofessionnel.

Sur le terrain des luttes ou lors de réunions provoquées par telle ou telle organisation (syndicats, associations,…), des initiatives de rassemblement sont prises, qui se traduisent par des processus

unitaires ou parfois par la création de collectifs.

Depuis 2016, avec FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, l’UD CGT de Paris tient tout son rôle dans la riposte unitaire face aux projets de destruction du code du travail.

C’est cette même démarche qui a conduit le secrétaire général de l’UD CGT de Paris à prendre la parole lors du rassemblement organisé par le Front Social, place de la Concorde, le 19 juin.

Bien que ne faisant pas partie du Front Social, l’UD CGT de Paris a expliqué son propre rôle dans la construction du rapport de force, en valorisant les luttes existantes et en appelant au rassemblement-meeting régional du 27 juin initié par l’URIF CGT.

L’invitation faite par le Front Social à nous exprimer montre un esprit d’ouverture. Effectivement, il y a une écoute réciproque et une envie de débattre, y compris de façon contradictoire.

Notre réserve quant à la démarche du Front Social ne se traduit pas par un mépris à son égard.

Notre démarche de rassemblement est exigeante ; elle nécessite un peu de temps et beaucoup de patience ! Dans l’ensemble, l’UD CGT de Paris trouve que le tempo de la construction de la mobilisation unitaire nationale interprofessionnelle est trop lent.

Il faut accélérer la construction de la riposte, nous nous y employons en premier lieu sur chaque lieu de travail où la CGT est implantée.

Paris, le 23 juin 2017

Débats du 53° congrès

  • Congrès : une contribution aux débats

    1er février
    Nous avons la bonne habitude, respectueusement pluraliste, de relayer des articles intéressants trouvés dans les publications libertaires ou syndicalistes révolutionnaires. Nous relayons donc ici une analyse des fractures dans la CGT à l’aube du 53° Congrès :
    https://plateformecl.org/cgt-les-en...
    Si nous évitons en général de commenter précisément (...)
  • Des militantes mobilisées autour de Marie Buisson

    1er février
    Vous trouverez ci joint un appel lancé par des dizaines de syndicalistes CGT dont des membres du bureau confédéral. Et aussi des figures bien connues comme Maryline Poulain dont le travail autour des sans-papiers ne pourra pas être disqualifié en le traitant de dérive « sociétale ».
    Lors d’une réunion récente des secrétaires généraux des fédérations la candidature pourtant largement validée par la CEC de (...)
  • Les lambertistes en campagne contre Marie Buisson

    10 janvier
    Les lambertistes du POI, affaiblis depuis la scission avec le POI-D, sont connus pour être le courant le plus brutal et manipulateur du trotskisme français. Ils sont connus aussi pour leur infiltration dans la franc-maçonnerie, et leur place importante dans Force ouvrière. Les plus anciens se souviennent que Lionel Jospin vient de ce courant. Officiellement « prêté » au PS pour faire face au PCF dans (...)
  • Des amendements féministes à débattre pour le 53°

    10 janvier
    Le collectif de militantes qui s’était signalé par un premier tract lors du dernier CCN publie une longue série d’amendements en espérant que les syndicats s’en emparent. En voici le texte. Vous pouvez contacter le collectif : syndicat.cgt.safe gmail.com
    LA PEUR DOIT CHANGER DE CAMP PROPOSITIONS D’AMENDEMENTS AU DOCUMENT D’ORIENTATION DU 53ÈME CONGRÈS
    Amendement 2T283 (Thème 2, paragraphe 283) (...)
  • Mateu pose sa candidature contre Marie Buisson

    19 décembre 2022
    Olivier Mateu, secrétaire général de l’Union départementale des Bouches du Rhône, vient d’annoncer sa candidature au poste de secrétaire général de la CGT après que le Bureau confédéral ait validé la candidature de Marie Buisson. Et les commentateurs de souligner la nouveauté de cette situation.
    Mais en vrai il n’est pas nouveau que plusieurs dirigeants s’affrontent pour prendre le poste. Sauf qu’alors (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0