Communistes libertaires de la CGT

NDDL : Tous à la manif du 8 octobre !

vendredi 30 septembre 2016

Nous publions ci-dessous la déclaration du collectif des militants CGT opposés à la construction de l’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes :

Nantes-Atlantique : OUI ! Notre Dame des Landes : NON !

En juillet 2015, l’Union Régionale CGT des Pays de la Loire et l’Union départementale 44 CGT ont pris position pour le maintien de l’aéroport sur le site actuel de Nantes Atlantique avec toutes les améliorations nécessaires en termes de sécurité, de conditions de travail, d’accès et d’usage. Cette solution présentant davantage d’atouts que la construction d’un nouvel aéroport sur le site de NDDL.

Nous voici aujourd’hui à l’orée du mois d’octobre 2016, échéance fixée par M. VALLS pour l’évacuation de la future zone aéroportuaire de Notre Dame des Landes
(préalable incontournable à tout début de construction du nouvel aérodrome).

Comme l’ont souligné les syndicats CGT de VINCI et de la société AGO, au-delà de ses conséquences néfastes pour l’environnement, la réalisation d’un nouvel aéroport accentuerait encore le déséquilibre du tissu économique entre le Sud et le Nord Loire.

Ces derniers mois, les salariéEs, les privéEs d’emplois, les jeunes et les retraitéEs se sont fortement mobiliséEs contre le projet de loi « El Khomry » qui porte le coup de
grâce à ce qui reste du Code du travail. Le Gouvernement n’a réussi à faire passer sa loi qu’avec la répression policière et l’usage du 49-3.

L’avenir du site de Notre Dame des Landes va constituer un nouveau théâtre de confrontation entre notre camp social et « ceux d’en face » (Medef, gouvernements et partis politiques complices). Avec l’ensemble des opposantEs au projet de nouvel aéroport (associations, citoyen(ne)s indignéEs, organisations syndicales et politiques) nous avons une réelle opportunité de leur infliger, enfin, une défaite...

Face à l’urgence de la menace, impossible de continuer à « rester au-dessus de la mêlée » Aujourd’hui laisser les forces de l’ordre expulser les habitantEs de la zone du projet d’aéroport à Notre Dame des Landes, ce serait condamner celui de Nantes
Atlantique.

Les seuls travaux qui doivent commencer sont les travaux de rénovation de Nantes Atlantique pour améliorer les conditions de travail des salariéEs de l’Aéroport et pour la qualité du service aux usagers.

Les femmes et les hommes qui, sur le site de NDDL, vivent l’expérience d’un monde plus humain, plus libre, ont toute notre solidarité, car ce monde d’exploitation et d’aliénation qu’ils et elles combattent, c’est aussi celui contre lequel nous luttons, quotidiennement.

Aussi dans la logique de la position adoptée par notre organisation syndicale pour la rénovation de l’actuel aéroport de Nantes atlantique, nous appelons les militants et les militantes de la CGT à participer à la riposte nécessaire face aux éventuelles tentatives d’expulsion à Notre Dame de Landes.

D’ores et déjà, devant l’imminence de la prochaine échéance de mobilisation, nous, soussignéEs, syndiquéEs CGT de Loire Atlantique, appelons à participer à la manifestation organisée par la coordination des opposants :

SAMEDI 8 OCTOBRE - 10 H - A NOTRE DAME DES LANDES !

Débats du 52° congrès

  • Echos de la séance du jeudi 16 mai

    17 mai
    La séance s’ouvre avec la présentation de motions de soutiens à diverses luttes telles que le congrès en adopte plusieurs, sans plus de discussion. L’une pourtant aurait mérité d’être relue avec les yeux du syndicalisme écologique que la CGT souhaite incarner : celle présentée par la fédération de l’agro-alimentaire. Il s’agit du soutien aux grévistes de la sucrerie de Toury (eure et loire) dont l’usine (...)
  • Echos de la séance du mercredi 15 mai

    16 mai
    La séance du matin reprend avec la fin du débat sur le préambule et le thème 1 du document d’orientation. Encore beaucoup d’interventions autour des questions écologiques mais aucun congressiste n’ose évoquer la question du nucléaire qui reste tabou ! Une militante de la FERC rappelle le bilan de la répression frappant les Gilets jaunes parmi lesquels des militants CGT et propose que la CGT appelle à (...)
  • Echos de la séance du mardi 14 mai

    15 mai
    Alors que la journée devait rester plutôt terne, des militants de l’union syndicale de la Ville de Paris accueillaient les congressistes avec un bonbon et un flash code renvoyant à un petit clip contre le sexisme. Une initiative directement connectée aux tensions internes des différentes structures CGT des territoriaux parisiens.
    Un court rapport d’activité pointait entre autres sujets la (...)
  • Echos de la séance du lundi 13 mai

    14 mai
    Outre l’élection des différentes commissions de congrès qui donne toujours lieu à quelques agacements et tensions sans grande importance réelle, l’essentiel de la journée s’est résumé dans le long discours d’introduction de Philippe Martinez (1h 40).
    Curieux discours au demeurant, ni vraiment rapport d’activité, ni rapport d’orientation mais où aucune difficulté n’est passée sous silence. A plusieurs (...)
  • Un article dans Alternative libertaire

    8 avril
    Nous tenterons de publier tous les articles trouvés dans la presse libertaire à propos du 52° congrès. Voici celui d’Alternative libertaire ; mars 2019 :
    CGT : Voyage entre les lignes du 52e congrès confédéral
    Le 51e congrès, en 2016, avait stabilisé une direction légitime après les errements des dernières années Thibault et la parenthèse Le Paon. Mais il n’avait réglé aucun débat stratégique. À la peine (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0