Communistes libertaires de la CGT

Paris : Un syndicat mal-propre !

lundi 23 janvier 2017

Coup de pression des jaunes contre l’UD CGT Paris

Ce lundi 23 janvier 2016, c’est avec stupeur que nous avons appris l’attaque du siège de l’Union des syndicats CGT de Paris par une vingtaine de personnes envoyées par le Syndicat de la propreté et des services associés de la région parisienne. Pas de blessés, fort heureusement, ni de casse : ces tristes sires n’ont pu pénétrer dans les locaux de la rue Charlot, et ont dû se contenter de bloquer les camarades à l’intérieur en les empêchant de sortir.
Derrière cette attaque, la volonté de faire pression sur l’Union départementale CGT de Paris, qui, lors de son 19e congrès, le 10 novembre 2016, a pris la décision, attendue par beaucoup depuis longtemps, de radier le Syndicat de la propreté. En cause, ses connivences avec les patrons de la propreté, des détournements de fonds, des casses de grève, des menaces contre des salariés et des militants CGT (pour un peu plus de détails, se reporter à cet article : http://www.communisteslibertairescg...).
Si la tension est momentanément retombée rue Charlot, il faudra rester vigilants : ces jaunes n’en sont pas à leur première crapulerie et nul doute que nous aurons à nouveau de leurs nouvelles. Déjà, la semaine dernière, ses affidés s’étaient amusés à déambuler dans les couloirs de la Bourse du travail de Paris en criant : « CGT, racistes ! » Une accusation infondée, bien sûr, mais que le Syndicat de la propreté et des services associés brandit toujours contre ceux qui remettent en cause sa probité. Les faits et les preuves qui s’accumulent contre la voyoucratie à la tête de ce syndicat régional l’acculent à ne devoir plus jouer que de la calomnie la plus crasse pour noyer les critiques.

Ci-dessous, le communiqué du bureau de l’UD CGT Paris suite à ces événements.

L’ UD attaquée par des individus du syndicat radié

Depuis des décennies une grande partie du syndicalisme sensé défendre les intérêts des salariés franciliens de la propreté est corrompu, en collusion avec le patronat.
L’UD CGT de Paris, réunie en congrès, a décidé le 10 novembre 2016, de radier le syndicat régional de la propreté CGT.
En représailles, les réactions sont vives.
Ce jour, lundi 23 janvier 2017, le syndicat radié tente d’entrer de force à la bourse du travail, 85, rue Charlot, siège de l’UD CGT Paris.
Plusieurs dizaines de militant-e-s de la CGT parisienne ont réussi à contenir l’assaut mené par quelques dizaines d’individus menaçants.
Les personnes et les biens sont pour l’instant sauvegardés.
Nous mesurons, par ce blocage, l’inquiétude des patrons de la propreté.
Nul doute, nous sommes engagés sur la bonne voie. Nous ne nous laisserons pas intimider.
La bataille d’indépendance vis à vis des patrons n’est pas un long fleuve tranquille.
Nous appelons les organisations CGT de la capitale à exprimer leur soutien à la décision du Congrès, et donc à sa mise en œuvre, par l’envoi de messages à : accueil cgtparis.fr ; urif cgt.fr ; cabsg cgt.fr

UD CGT Paris, le 23 janvier 2017

Débats du 53° congrès

  • Des militantes mobilisées autour de Marie Buisson

    17 janvier
    Vous trouverez ci joint un appel lancé par des dizaines de syndicalistes CGT dont des membres du bureau confédéral. Et aussi des figures bien connues comme Maryline Poulain dont le travail autour des sans-papiers ne pourra pas être disqualifié en le traitant de dérive « sociétale ».
    Lors d’une réunion récente des secrétaires généraux des fédérations la candidature pourtant largement validée par la CEC de (...)
  • Les lambertistes en campagne contre Marie Buisson

    10 janvier
    Les lambertistes du POI, affaiblis depuis la scission avec le POI-D, sont connus pour être le courant le plus brutal et manipulateur du trotskisme français. Ils sont connus aussi pour leur infiltration dans la franc-maçonnerie, et leur place importante dans Force ouvrière. Les plus anciens se souviennent que Lionel Jospin vient de ce courant. Officiellement « prêté » au PS pour faire face au PCF dans (...)
  • Des amendements féministes à débattre pour le 53°

    10 janvier
    Le collectif de militantes qui s’était signalé par un premier tract lors du dernier CCN publie une longue série d’amendements en espérant que les syndicats s’en emparent. En voici le texte. Vous pouvez contacter le collectif : syndicat.cgt.safe gmail.com
    LA PEUR DOIT CHANGER DE CAMP PROPOSITIONS D’AMENDEMENTS AU DOCUMENT D’ORIENTATION DU 53ÈME CONGRÈS
    Amendement 2T283 (Thème 2, paragraphe 283) (...)
  • Mateu pose sa candidature contre Marie Buisson

    19 décembre 2022
    Olivier Mateu, secrétaire général de l’Union départementale des Bouches du Rhône, vient d’annoncer sa candidature au poste de secrétaire général de la CGT après que le Bureau confédéral ait validé la candidature de Marie Buisson. Et les commentateurs de souligner la nouveauté de cette situation.
    Mais en vrai il n’est pas nouveau que plusieurs dirigeants s’affrontent pour prendre le poste. Sauf qu’alors (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0