Communistes libertaires de la CGT

SNCF : Vers la grève reconductible

samedi 17 mars 2018

L’annonce par la CGT, rejointe par la CFDT et l’UNSA n’aura pas surpris nos lecteurs puisque l’info courait déjà depuis quelques jours. C’est le retour de la grève presse-bouton : les dirigeants syndicaux décident et les travailleurs obéissent... Mais ça ne marche plus comme ça !

Dans une entreprise de la taille de la SNCF, devant l’éparpillement des forces syndicales et les crispations qui vont avec, la méthode proposée est vouée à l’échec.

La direction de la fédération a visiblement peur d’être débordée par les grévistes et cherche à garder le contrôle sur le mouvement. Son objectif c’est de maintenir une pression suffisante pour négocier des arrangements à la marge. Ce défaitisme, ce pessimisme ne sont pas dignes d’une direction fédérale à la veille d’une bataille décisive. C’est au contraire dans les traditions d’AG unitaires par gares, par secteurs qu’il faut puiser l’énergie nécessaire à construire un mouvement à la hauteur des attaques. Donner confiance aux cheminot.es c’est d’abord leur confier la direction de leur grève.

Dans la CGT et parmi les salariés ce choix tactique est heureusement fortement contesté. Car le conflit qui vient dépasse largement la question du « statut des cheminots » et tout le monde en est conscient. Briser l’austérité et redonner les moyens pour des services publics de qualité, tel est l’enjeu. Il est déjà suffisamment élevé pour que les cheminots soient légitimement dans le doute au moment d’affronter le gouvernement. Ils ont besoin de se faire confiance et de créer la convergence la plus forte possible.

Dans la convergence la plus large possible, il s’agit bien d’une occasion, après nos échecs de 2016/2017, de stopper Macron et l’offensive libérale qui déferle. Pas les cheminots tous seuls bien sûr, mais dans la convergence avec les cheminots. Pour que les cheminots puissent jouer le rôle de locomotive (et même si certains sont fatigués d’avoir à tenir ce poste) ils ne peuvent pas être au travail 3 jours par semaine.

C’est pourquoi après avoir réussi la manif nationale du 22 à Paris, il faut préparer démocratiquement et dans l’unité la plus large les AG locales qui décideront, ou non, de partir en grève reconductible. Seules les AG de grévistes pourront dépasser les rancunes entre syndicats. A l’aube d’une telle bataille, il ne s’agit pas d’oublier les coups bas et les trahisons des uns ou des autres mais il serait mortel d’en faire des préalables.

Une grève longue ne garantie ni la victoire ni l’élargissement à d’autres salariés et la convergence de toutes les résistances. Mais c’est la seule solution qui peut nous faire gagner.

Débats du 52° congrès

  • Amendements du SGLCE aux textes du 52° Congrès

    14 avril
    Le Syndicat Général du Livre et de la Communication Ecrite (plus de deux mille adhérents en Ile de France) a retenu trois amendements après un débat en commission exécutive et une AG de militants :
    Annexe statutaire
    Page 34, 3e paragraphe.
    Après « au mouvement de transformation sociale », ajouter :
    avec pour objectif l’abolition du système capitaliste et la socialisation des moyens de production.  (...)
  • FNIC : Analyses sur le 52° Congrès

    14 avril
    La fédération de la Chimie a produit une analyse exigeante des documents proposés pour le congrès confédéral. Comme les documents eux-mêmes, le texte est trop long pour être publié ici mais il mérite d’être lu attentivement.
    Les habitués de notre blog sauront par eux-mêmes faire le tri entre critiques et propositions que nous pouvons partager et celles qui nous paraissent éloignées (en particulier sur la (...)
  • Un article dans Alternative libertaire

    8 avril
    Nous tenterons de publier tous les articles trouvés dans la presse libertaire à propos du 52° congrès. Voici celui d’Alternative libertaire ; mars 2019 :
    CGT : Voyage entre les lignes du 52e congrès confédéral
    Le 51e congrès, en 2016, avait stabilisé une direction légitime après les errements des dernières années Thibault et la parenthèse Le Paon. Mais il n’avait réglé aucun débat stratégique. À la peine (...)
  • Fédés et UDs : Un Appel inédit à la veille du congrès !

    29 mars
    Nous publions ici l’appel signé de deux fédérations et plusieurs UD CGT. Nous pouvons en partager l’appel à l’unité avec les mouvements sociaux en cours et à l’ensemble des organisations « progressistes ». Encore faudrait-il faire la clarté sur ce terme !
    Car le texte fait l’impasse sur le fait que les reculs historiques que nous subissons depuis des années, qui se sont accélérés avec le gouvernement (...)
  • Tous les articles relatifs au 51ème congrès

    31 décembre 2016

    Tous les articles relatifs au 51ème congrès


Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0