Communistes libertaires de la CGT

Sexisme : mise au point de l’UD de Paris

mardi 22 mars 2016

Les réseaux sociaux avaient largement rendus-compte du dérapage d’un camarade à la sono durant la manif du 9 mars. Voici l’excellente mise au point de l’UD 75 :

L’union départementale CGT de Paris a été interpellée quant au slogan « Michel et Jacquie, occupe-toi d’El Khomri » diffusé par une sonorisation CGT dans le cortège du 9 mars. Après avoir vérifié la véracité de ce fait et après nous être renseigné sur ce que représentent « Michel et Jacquie », à savoir l’industrie pornographique, nous dénonçons ces propos qui ont été effectivement tenus sur la voie publique.

Ces propos violents et sexistes sont inadmissibles, alors que cette manifestation parisienne du 9 mars était faite d’enthousiasme, de saine colère et de revendications progressistes.

Marginal en termes de communication publique faite par des adhérents de la CGT, ce genre de propos représente une attitude à la fois minoritaire dans notre organisation syndicale et combattue par la Direction de la CGT.

Lorsqu’un homme ou une femme exerce de hautes responsabilités politiques, typiquement un-e- ministre du travail, il est normal que les manifestations syndicales visent la personnalité qui incarne la politique qui est contestée. Pour autant, les slogans illustrant cette contestation ne doivent en aucun cas être porteurs de violence sexiste, pas plus que raciste, xénophobe ou homophobe.

Notre critique du projet El Khomeri, nous la faisons également en chaussant les lunettes de l’égalité femmes-hommes, car les précarités induites par cette loi toucheraient particulièrement les femmes.

Le combat pour l’égalité et contre les violences faites aux femmes, nous le menons déjà, et nous voulons l’accroître, tant dans la société, dans les entreprises et administrations… que dans la CGT.

La lutte contre le projet de loi porté par Myriam El Khomri va s’accentuer, nous y travaillons. Parallèlement, concernant les propos porteurs de violences machistes et sexistes, nous disons « plus jamais ça ! » ; nous y veillerons.

Paris, le 21 mars 2016

Débats du 53° congrès

  • Congrès : une contribution aux débats

    1er février
    Nous avons la bonne habitude, respectueusement pluraliste, de relayer des articles intéressants trouvés dans les publications libertaires ou syndicalistes révolutionnaires. Nous relayons donc ici une analyse des fractures dans la CGT à l’aube du 53° Congrès :
    https://plateformecl.org/cgt-les-en...
    Si nous évitons en général de commenter précisément (...)
  • Des militantes mobilisées autour de Marie Buisson

    1er février
    Vous trouverez ci joint un appel lancé par des dizaines de syndicalistes CGT dont des membres du bureau confédéral. Et aussi des figures bien connues comme Maryline Poulain dont le travail autour des sans-papiers ne pourra pas être disqualifié en le traitant de dérive « sociétale ».
    Lors d’une réunion récente des secrétaires généraux des fédérations la candidature pourtant largement validée par la CEC de (...)
  • Les lambertistes en campagne contre Marie Buisson

    10 janvier
    Les lambertistes du POI, affaiblis depuis la scission avec le POI-D, sont connus pour être le courant le plus brutal et manipulateur du trotskisme français. Ils sont connus aussi pour leur infiltration dans la franc-maçonnerie, et leur place importante dans Force ouvrière. Les plus anciens se souviennent que Lionel Jospin vient de ce courant. Officiellement « prêté » au PS pour faire face au PCF dans (...)
  • Des amendements féministes à débattre pour le 53°

    10 janvier
    Le collectif de militantes qui s’était signalé par un premier tract lors du dernier CCN publie une longue série d’amendements en espérant que les syndicats s’en emparent. En voici le texte. Vous pouvez contacter le collectif : syndicat.cgt.safe gmail.com
    LA PEUR DOIT CHANGER DE CAMP PROPOSITIONS D’AMENDEMENTS AU DOCUMENT D’ORIENTATION DU 53ÈME CONGRÈS
    Amendement 2T283 (Thème 2, paragraphe 283) (...)
  • Mateu pose sa candidature contre Marie Buisson

    19 décembre 2022
    Olivier Mateu, secrétaire général de l’Union départementale des Bouches du Rhône, vient d’annoncer sa candidature au poste de secrétaire général de la CGT après que le Bureau confédéral ait validé la candidature de Marie Buisson. Et les commentateurs de souligner la nouveauté de cette situation.
    Mais en vrai il n’est pas nouveau que plusieurs dirigeants s’affrontent pour prendre le poste. Sauf qu’alors (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0