Communistes libertaires de la CGT

Visa : salon antifaciste syndical

mardi 26 avril 2016

Samedi 30 Avril 2016
de 12h à 20h
Au cinéma La CLEF
34 Rue Daubenton, 75005 Paris (métro Censier-Daubenton)

A l’occasion de ses 20 ans d’activités antifascistes, VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes) organise le samedi 30 avril 2016 un Salon du livre antifasciste en partenariat avec les instituts syndicaux de recherche IHS-CGT, FSU et CEFI-Solidaires, plusieurs maisons d’édition et librairies indépendantes en IDF.

Cette journée, à la veille de manifestations syndicales du 1er mai, proposera :
des stands d’éditeurs, de syndicats, d’organisations antifascistes,
un espace librairie présentant une sélection large d’ouvrages, de BD et de livres jeunesse,
des projections du documentaire réalisé par l’IHS-CGT sur « l’histoire du syndicalisme face
à l’extrême droite », à l’occasion de la campagne intersyndicale CGT, FSU, Solidaires,
des rencontres avec différents auteurs d’ouvrages récents sur l’extrême droite,
des débats avec le public

12h : Ouverture du Salon du livre antifasciste : 20 ans d’activités de VISA

DEBATS

14h : Ripostes syndicales contre les offensives sociales de l’extrême droite, avec des repésentant-es de la campagne unitaire CGT, FSU, Solidaires

16h : Editions, presse, cercles et médias d’extrême droite : la fabrique idéologique, avec Jean-Paul GAUTIER

18h : Combattre l’ordre moral : offensives et récupération des thèmes sociétaux par l’extrême droite, avec des représentant-es d’associations féministes et Grégory CHAMBAT 

VISA, en partenariat avec :
les instituts syndicaux de recherche IHS-CGT, FSU et CEFI-Solidaires
les éditions Syllepse, Libertalia, l’Atelier, Le Temps des Cerises, Agone, Arcane 17...
les librairies La Friche, Libre Ere, Le Monte-en-l’Air, Quilombo, Publico, La Brèche, Le Jargon libre, Folie d’Encre (Montreuil), Envie de Lire (Ivry-sur-Seine), La Nouvelle Réserve (Limay)

Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes
http://www.visa-isa.org/

Débats du 51° congrès

  • Congrès : Notes du vendredi 22 avril

    23 avril 2016
    Courte séance ce vendredi matin. La CEC est élue très largement (entre 84 et 97%) ce qui pourrait surprendre après les votes des résolutions et la tension dans les débats. Il est probable que la majorité des syndicats expriment alors leur désir de tourner la page de la crise de direction ouverte avec l’affaire Lepaon. Probable aussi que le compromis imposé par la direction confédérale sur le thème de (...)
  • Congrès : Notes du jeudi 21 avril

    22 avril 2016
    La séance s’ouvre par l’annonce du vote du thème 3 sur le rapport au politique : abstention : 9% contre : 36%.
    Le débat reprend sur le thème 4 : le syndicalisme international. Des délégués expliquent leur travail dans des multinationales, leurs contacts avec les syndicats de différents pays. Une camarade sénégalaise est invitée à s’exprimer. Des camarades proposent l’organisation de grèves européennes (...)
  • Congrès : Notes du mercredi 20 avril

    21 avril 2016
    La matinée reprend avec le débat sur notre démarche syndicale, le thème 1. Les futurs comités régionaux inquiètent plusieurs délégués qui se prononcent pour une coordination des UD mais contre des « super-préfets ». Le seul amendement significatif intégré par la commission souligne, comme pour répondre aux craintes, qu’il faut donner plus de moyens aux unions locales. Un délégué de la construction (Toulouse) (...)
  • Congrès : Notes du mardi 19 avril

    20 avril 2016
    Après les applaudissements d’usages aux nouveaux invités présents (Solidaires et Unef mais l’arrivée d’un représentant du PCF n’est toujours pas anoncée), le bureau du congrès donne les réponses attendues : Oui il y aura une résolution d’actualité mais pas de commission : c’est le bureau du congrès qui la présentera. Non la commission candidature ne sera pas ouverte aux délégués puisqu’elle est déjà (...)
  • Congrès : Notes du lundi 18 avril

    19 avril 2016
    C’est au groupe musical Zabo qu’il revenait de donner le ton du congrès dans une interprétation pétillante d’une chanson de Georges Moustaki « je voudrais sans la nommer vous parler d’elle », une chanson écrite en 1969 à la gloire de la révolution permanente !
    Un cran en dessous du symbole, le secrétaire de l’UD des Bouches du Rhône dans son discours d’accueil faisait applaudir les luttes emblématiques (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0