Communistes libertaires de la CGT

ZAD : Un appel de syndicalistes

vendredi 11 mai 2018

Nous publions ici un appel de syndicalistes en défense de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes :

Appel aux syndicalistes à converger sur la ZAD
Les habitants et habitantes de la ZAD ont à plusieurs reprises manifesté leur solidarité avec les luttes des salarié.es en allant soutenir nos piquets de grève ou encore avec la création d’un « réseau de ravitaillement des luttes » qui apporte des repas devant les entreprises en grèves (pour plus d’info sur ces liens : https://www.politis.fr/articles/201...).
Les habitants et habitantes de la ZAD mettent en acte une critique radicale des rapports marchands et salariaux, et vivent l’expérience d’un monde qu’ils veulent plus humain, plus libre. Ce monde d’exploitation et d’aliénation qu’ils et elles combattent, c’est aussi celui contre lequel nous luttons, quotidiennement.
Ce gouvernement mène une politique de régressions sociales comme jamais. Le laisser écraser la ZAD, c’est préparer nos défaites de demain. Nous faisons le choix de la solidarité avec toutes celles et tous ceux qui combattent les projets destructeurs de ce gouvernement et celui de la construction d’une véritable
convergence des luttes.
Les habitantes et habitants de la ZAD sont aujourd’hui confronté.es à une agression de l’État, d’une grande violence, quasi militaire, dont le seul objectif est de détruire la ZAD et l’espoir qu’elle porte. Ils et elles ont pourtant fait le geste d’apaisement en déposant des fiches individuelles de projet comme l’exigeait la préfecture et le gouvernement.
Il est probable que les forces de police reprennent une opération d’expulsion d’ampleur à partir du 15 mai. Aussi, en tant que syndicalistes, nous appelons à soutenir les habitant.es de la ZAD :

  • Nous appelons à leur apporter le matériel dont ils et elles ont besoin pour tenir face à cette agression (cf.https://zad.nadir.org/spip.php?arti...).
  • Nous appellerons à venir les soutenir physiquement en se rendant sur la ZAD.
    Nous tiendrons un accueil syndical, au lieu-dit Bellevue sur la ZAD, à la fois pour accueillir les soutiens venus du monde syndical, les informer et affirmer une présence syndicale en soutien à la résistance des habitant.es de la ZAD.
    Pour être informé vous pourrez nous joindre à syndicatzad riseup.net.
    Quelle que soit votre étiquette, venez avec vos chasubles, vos drapeaux dès le 15 mai.
    Donnons corps à la convergence des luttes !
    Des syndicalistes nommés Camille

Débats du 52° congrès

  • Echos de la séance du vendredi 17 mai

    18 mai
    La séance s’ouvre sur l’annonce des résultats de l’élection de la CEC et celle de la CFC. Une moyenne globale annoncée de 89% pour la liste ce qui cache bien sûr quelques disparités... Mais les résultats de chaque candidat ne sont pas annoncés. Avec cette brutalité très particulière dont la bureaucratie CGT est capable, ni les scores ni les noms des 4 camarades présentés en plus de la liste officielle (...)
  • Echos de la séance du jeudi 16 mai

    17 mai
    La séance s’ouvre avec la présentation de motions de soutiens à diverses luttes telles que le congrès en adopte plusieurs, sans plus de discussion. L’une pourtant aurait mérité d’être relue avec les yeux du syndicalisme écologique que la CGT souhaite incarner : celle présentée par la fédération de l’agro-alimentaire. Il s’agit du soutien aux grévistes de la sucrerie de Toury (eure et loire) dont l’usine (...)
  • Echos de la séance du mercredi 15 mai

    16 mai
    La séance du matin reprend avec la fin du débat sur le préambule et le thème 1 du document d’orientation. Encore beaucoup d’interventions autour des questions écologiques mais aucun congressiste n’ose évoquer la question du nucléaire qui reste tabou ! Une militante de la FERC rappelle le bilan de la répression frappant les Gilets jaunes parmi lesquels des militants CGT et propose que la CGT appelle à (...)
  • Echos de la séance du mardi 14 mai

    15 mai
    Alors que la journée devait rester plutôt terne, des militants de l’union syndicale de la Ville de Paris accueillaient les congressistes avec un bonbon et un flash code renvoyant à un petit clip contre le sexisme. Une initiative directement connectée aux tensions internes des différentes structures CGT des territoriaux parisiens.
    Un court rapport d’activité pointait entre autres sujets la (...)
  • Echos de la séance du lundi 13 mai

    14 mai
    Outre l’élection des différentes commissions de congrès qui donne toujours lieu à quelques agacements et tensions sans grande importance réelle, l’essentiel de la journée s’est résumé dans le long discours d’introduction de Philippe Martinez (1h 40).
    Curieux discours au demeurant, ni vraiment rapport d’activité, ni rapport d’orientation mais où aucune difficulté n’est passée sous silence. A plusieurs (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0