Communistes libertaires de la CGT

Au fil de l’actu

  • Samedi 1° Décembre : Faire converger les deux manifs, c’est encore possible.

    14 novembre
    A Paris, et c’est un vrai problème, il y a chaque samedi plusieurs manifestations qui ont toutes leurs logiques et leur intérêt. Mais les dates se percutent et s’enchainent sans que les militants puissent investir sérieusement leur énergie, leurs voisins, leurs collègues. Cela devient totalement contre-productif.
    Ce 1° décembre, date traditionnelle de la manif des chômeurs depuis des années, le Collectif Rosa Parks organise une manifestation anti-raciste. Nombre d’organisations et de militants se trouvent dans une situation impossible, souhaitant le succès des deux initiatives.
    Il est encore temps (...)
  • Syndicalistes et antiracistes : Marchons le 1° décembre

    14 novembre
    Syndicalistes avec Rosa Parks, pour la justice et la dignité
    Le vendredi 30 novembre prochain, le Collectif Rosa Parks appelle toutes les victimes du racisme, toutes et tous celles et ceux qui n’en peuvent plus du racisme et des politiques néolibérales, à disparaître, notamment des lieux de travail. Et à réapparaître en manifestant le lendemain, samedi 1er décembre. Syndicalistes, nous sommes fermement convaincu·es qu’une injustice faite à l’un ou l’une d’entre nous est une injustice faite à toutes et tous. Quelle que soit sa couleur de peau. Quelles que soient ses origines ou sa religion, réelles ou (...)
  • Loiret : Poser la grève reconductible comme perspective

    12 novembre
    Réunie vendredi dernier, la CE de l’UD CGT Loiret a décidé de diffuser un tract adapté du tract confédéral diffusé par la FNIC (Chimie), intitulé « Prix des carburants, vraies solutions pour vraie colère ». « Faut-il manifester le 17 novembre comme cela circule sur les réseaux sociaux ? La question est plutôt de savoir : manifester pour quoi faire ? Après avoir demandé la révision de la fiscalité sur les carburants et le relèvement général des salaires, le tract se termine par un appel à une »large mobilisation, tous en même temps, à commencer par les secteurs structurants de l’économie(), pour engager la (...)
  • Dialogue social : Le bureau confédéral valide le terme

    16 octobre
    Six fédérations et UD (Fédé de la Chimie, les UD du Nord, du Val-de-Marne, de Paris, des Bouches du Rhône et la Région Centre) avaient réagit fortement en faisant circuler des déclarations contre le courrier unitaire (CGT, CFDT, FO, CFTC, CGC) qui s’adressait aux syndicats patronaux (Medef, CPME et U2P) pour demander l’ouverture de négociations tous terrains.
    Les critiques posaient des questions multiples : du refus de principe à signer avec la CFDT en passant par l’absence de contenu revendicatif, de l’absence de rapport de force construit avant la négociation jusqu’au rappel des militants sous (...)
  • Commerce : un congrès qui finit au tribunal !

    21 septembre
    Nous avons déjà évoqué les dysfonctionnements majeurs dans la fédération Commerce. En particulier la manipulation des voix des adhérents individuels par la direction fédérale au détriment des syndicats lors des congrès fédéraux. Le résultat de l’autoritarisme dans la Fédération c’est que cinq syndicats font appel devant les tribunaux de la tenue du dernier congrès. Et pas les moindre : Ansamble (groupe Elior), US Paris, Printemps Paris Haussmann, Gérants-non salariés et Macdo Paris. D’autres pourraient rejoindre la procédure. Nous reproduisons ici les explications des syndicats :
    Pourquoi contestons-nous le (...)
  • USTKE : Un meeting à la Bourse mais sans la CGT !

    20 septembre
    C’est aux Kanaks, peuple dépossédé de sa terre baptisée « Nouvelle-Calédonie » par le colonialisme français, de décider ce qui leur semble bon pour eux-mêmes. Et la solidarité avec leur syndicat, l’USTKE ne peut pas reposer sur des préalables. La CGT, invitée comme d’habitude en Kanaky pour le récent congrès de l’USTKE durant lequel une forte majorité des délégués ont voté pour le boycott du pseudo-référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, devait réserver une salle à la Bourse du Travail de Paris pour un meeting du syndicat kanak. Mais mécontente de l’organisation voulue par l’USTKE, la CGT a (...)
  • Le Figaro vote CFDT !

    11 septembre
    Dans son édition du 11 septembre, Le Figaro publie un dossier sur les élections syndicales du 6 décembre dans la fonction publique. Sous le titre « Tourner enfin la page de la charte d’Amiens et de la lutte des classes » Marc Landré y espère vivement que la CFDT passe devant la CGT. Un tel soutien du journal historique de la bourgeoisie et des droites pourrait suffire à ouvrir les yeux de celles et ceux qui votent encore CFDT :
    "La victoire de la CFDT servirait enfin le dessein d’Emmanuel Ma-cron qui a fait du dialogue social, du moins dans les mots, le pivot de sa deuxième année de mandat. Elle (...)
  • Info’com : la vérité des prix...

    24 juin
    Nous avons déjà expliqué ici le problème posé par le syndicat Info’com-CGT dont nous pouvons parfois partager les critiques exprimées, la créativité et la combativité affichées.
    Info’com a été créé sur les ruines de la Chambre Syndicale Typographique Parisienne lorsque le métier de typographe a été éradiqué par l’ordinateur. La CSTP était un syndicat puissant au passé solide bien que pilier assumé du camp des réformistes historiques dans la CGT.
    Les derniers typographes ont alors eu le choix d’évoluer vers d’autres métiers et se sont posés la question de l’outil syndical. Ils auraient pu tout aussi bien (...)
  • CES : Création de l’Alliance pour les salaires !

    15 juin
    La CES tient à Sofia (Bulgarie) une conférence ce 26 juin pour lancer la mobilisation sur la question des inégalités salariales en Europe :
    « La lutte contre les inégalités entre et au sein de États membres de l’UE ; La création d’une « Alliance européenne pour les salaires » pour réduire les inégalités de rémunérations (par une convergence à la hausse). »
    Excellente démarche. Mais patatras, cette conférence est organisée avec des tables rondes réunissant patrons, ministres, représentants de la Commission européenne et de la Banque centrale en plus des syndicalistes !
    "Débat (avec modérateur) réunissant Ministres (...)
  • 28 juin : Comment l’unité ne s’est pas faite

    15 juin
    Le 28 juin est donc annoncé comme une nouvelle journée d’action dont le périmètre s’élargit avec la signature de FO, et des orgas étudiantes UNEF, UNL, Fidl.
    La FSU, qui doute à juste titre de l’intérêt de cette journée n’ a pour l’instant pas donné sa signature. Et Solidaires dont on a refusé d’intégrer les amendements pour complaire à notre nouvelle allié FO ne sera pas non plus signataire et se contentera d’appeler sur ses propres bases à la journée du 28 juin. Pourtant les amendements réclamés par Solidaires étaient franchement acceptables, pointant entre autres des formulations chères à FO mais très (...)

Débats du 51° congrès

  • Congrès : Notes du vendredi 22 avril

    23 avril 2016
    Courte séance ce vendredi matin. La CEC est élue très largement (entre 84 et 97%) ce qui pourrait surprendre après les votes des résolutions et la tension dans les débats. Il est probable que la majorité des syndicats expriment alors leur désir de tourner la page de la crise de direction ouverte avec l’affaire Lepaon. Probable aussi que le compromis imposé par la direction confédérale sur le thème de la grève reconductible mise en débat soit in fine apprécié comme une petite victoire par l’aile la plus combative, et comme une prudence raisonnable par l’aile la plus pessimiste.
    Ce n’est qu’après le vote, (...)
  • Congrès : Notes du jeudi 21 avril

    22 avril 2016
    La séance s’ouvre par l’annonce du vote du thème 3 sur le rapport au politique : abstention : 9% contre : 36%.
    Le débat reprend sur le thème 4 : le syndicalisme international. Des délégués expliquent leur travail dans des multinationales, leurs contacts avec les syndicats de différents pays. Une camarade sénégalaise est invitée à s’exprimer. Des camarades proposent l’organisation de grèves européennes contre l’austérité ou par branche comme dans les fonctions publiques. La dénonciation de l’inauguration du congrès de la CES cet hiver à Paris par Hollande et Juncker est applaudie. Les différentes (...)
  • Congrès : Notes du mercredi 20 avril

    21 avril 2016
    La matinée reprend avec le débat sur notre démarche syndicale, le thème 1. Les futurs comités régionaux inquiètent plusieurs délégués qui se prononcent pour une coordination des UD mais contre des « super-préfets ». Le seul amendement significatif intégré par la commission souligne, comme pour répondre aux craintes, qu’il faut donner plus de moyens aux unions locales. Un délégué de la construction (Toulouse) pose la question de syndicaliser les jeunes scolaires, d’autant qu’ils passent de plus en plus de temps en stages à l’entreprise. Mais dans son rapport d’ouverture, Martinez avait d’entré écarté cette (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0