Communistes libertaires de la CGT

Au fil de l’actu

  • Emplois féminisés : quels moyens pour une syndicalisation massive ?

    6 avril
    Depuis un an, dans le monde entier, la crise Covid-19 a démontré que sans le travail des femmes, c’est-à-dire sans la présence des femmes dans des activités que le capitalisme patriarcal leur assigne en masse, les sociétés s’écroulent.
    La CGT vient d’en tirer la leçon du point de vue syndical. Ainsi, à la Commission exécutive confédérale du 23 mars a été présentée une campagne vers les secteurs féminisés, issue d’un travail commun entre le collectif confédéral « femmes/mixités », les collectifs confédéraux et les fédérations les plus concernées. On peut s’en féliciter. On pourrait se dire : enfin, on va passer (...)
  • Assurances sociales : Les débats des années 1920

    4 avril
    Les Editions syndicalistes ont fait paraître fin 2020 une brochure intitulée « Avant la Sécu. Syndicalisme et Assurances sociales. 1918-1935 ». On y retrouve des extraits de textes de congrès de la CGT, de la CGTU et des articles parus dans la revue syndicaliste révolutionnaire La Révolution prolétarienne.
    Les Assurances sociales, ancêtres de notre Sécurité sociale, ont été mises en place en 1930. Cela a été l’occasion d’une forte résistance du patronat et de la Mutualité. Mais aussi de furieux débats au sein du syndicalisme, écartelé entre la CGT et la CGTU, aux positions très divergentes sur le sujet. La (...)
  • De Sud à Solidaires : Une étude de Sophie Béroud

    3 avril
    Sophie Béroud est bien connue des militants CGT. Son expertise est régulièrement sollicitée pour des colloques confédéraux comme pour ceux des Instituts d’Histoire Sociale. Docteur en science politique, elle s’est spécialisée sur l’étude sociologique du syndicalisme et des mouvements sociaux. Elle publie* avec Martin Thibault un petit livre très dense et passionnant qui revient sur 30 ans d’histoire sociale et syndicale, Gilets jaunes inclus, à travers l’histoire des premiers syndicats SUD jusqu’à la création de Solidaires.
    Dans une première partie historique qui commence nécessairement en 1968, elle (...)
  • Syndicalistes pour une candidature PCF en 2022

    25 mars
    L’Humanité du 22 mars publie un étrange reportage : « 58 militants d’entreprises » dont on apprend que certains sont à la CGT appellent à une candidature du PCF en 2022.
    Cela pourrait être un simple et détestable retour de vieilles habitudes, quand PCF et CGT étaient inextricablement liés.
    Et pourtant l’affaire ne parait pas si simple. D’abord parce que trois candidatures représentant différentes tendances du PCF sont annoncées en concurrence. Et l’article ne permet pas de connaître pour quelle tendance ces syndicalistes se mobilisent.
    Ensuite contrairement à toute tradition, la liste des 58 (...)
  • S’implanter vraiment dans les PME-TPE

    11 mars
    Un peu partout les militants CGT s’activent pour amener aux urnes les salarié.es des TPE. C’est très bien et c’était déjà le cas il y a quatre ans. Mais il y a un truc qui coince : qu’avons nous fait depuis quatre ans vers ces petites entreprises ? Certes le travail d’approche n’est pas facile et est vite chronophage. Mais il est indispensable. Trop souvent les militants sont appelés à se mobiliser sur l’enjeu, bien réel d’ailleurs, de la représentativité. Mais comment nous satisfaire d’une démarche purement électoraliste ? Comment oublier qu’à d’autres époques, les syndicats des garçons-coiffeurs (...)
  • Droit de réponse de J-B Gervais

    7 mars
    Droit de réponse de J-B Gervais « Censurant mon droit à commenter la pseudo critique que les communistes libertaires de la cgt (drôle conception de la liberté d’expression pour des libertaires !!) se sont crus bons de publier à propos de mon ouvrage »Au royaume de la CGT", j’ai donc demandé la publication de ce droit de réponse pour rectifier certaines assertions que cet obscur groupuscule a écrit. Leur thèse est de dire que je suis trop sensible aux remarques racistes et pas assez au machisme. Pire : je serais machiste ! Les animateurs de ce collectif cite, comme pour prouver leurs dires, (...)
  • Dividendes : Des actionnaires heureux !

    6 mars
    La crise liée à la pandémie de Covid débouche sur une baisse des bénéfices des grands groupes mondiaux. Mais pour les actionnaires c’est encore bombance ! La société de gestion d’actifs Janus Henderson vient de publier ses calculs pour l’année 2020.
    Sur l’ensemble de l’année 2020, les dividendes totaux ont chuté de 12,2% pour atteindre tout de même 1 255 milliards de dollars US ! Les deux tiers des sociétés ont maintenu leurs dividendes ou les ont augmentés. En Amérique du Nord, le niveau de versement de dividendes atteint même des records : 549 milliards de dollars, soit une hausse de 2,6% par rapport à (...)
  • Laurent Brun et la transformation sociale

    4 mars
    Comme nous n’avons pas toujours dit « du bien » des positions de Laurent Brun, secrétaire général des cheminots CGT, nous nous sentons autorisés de le faire à propos du billet du 23 février trouvé dans le blog « Le grand soir ».
    Nous partageons en effet son constat sur les « trahisons » de la gauche gouvernementale même s’il n’évoque pas la présence des ministres communistes dans lesdits gouvernements ; la nécessité de reconstruire un corpus idéologique pour l’émancipation passant par une remise en cause radicale du capitalisme ; la nécessité d’en passer prioritairement par les les luttes au lieu de se (...)
  • Démission du Bureau Confédéral

    27 février
    Dans une longue lettre adressée aux UD et aux Fédés, Virginie GENSEL IMBRECHT, ancienne secrétaire de la fédé de l’Energie rend compte de son mandat, ce qui est une démarche saine. Elle démissionne donc en évoquant une rupture de confiance et des pratiques autoritaires qui l’empêche de conduire la tâche qui était la sienne : rénover le système de presse confédéral.
    Mais après une lecture attentive des 9 pages d’explication, elle ne nous donne aucune information claire sur le projet qu’elle portait et ce qui lui est reproché. Ni sur les projets alternatifs portés autoritairement par "une partie du bureau (...)
  • A propos de la « résistible ascension de Philippe Martinez »

    25 février
    Il y a deux raisons de lire le livre du journaliste Jean-Bernard Gervais « Au royaume de la CGT, la résistible ascension de Philippe Martinez » :
    Soit vous avez déjà tout lu sur l’histoire de la CGT et vous avez du temps pour continuer ; soit vous ne saviez rien de l’ambiance délétère qui règne dans nombres de directions d’UD, de Fédé comme à Montreuil et la curiosité vous pique.
    Le journalisme d’infiltration est à la mode : dans le FN, dans la police... avec parfois des reportages percutants à la clé.
    Rien de tout ça ici à part un mépris et une rancoeur inépuisable (envers des responsables qui parfois le (...)

Débats du 52° congrès

  • Echos de la séance du vendredi 17 mai

    18 mai 2019
    La séance s’ouvre sur l’annonce des résultats de l’élection de la CEC et celle de la CFC. Une moyenne globale annoncée de 89% pour la liste ce qui cache bien sûr quelques disparités... Mais les résultats de chaque candidat ne sont pas annoncés. Avec cette brutalité très particulière dont la bureaucratie CGT est capable, ni les scores ni les noms des 4 camarades présentés en plus de la liste officielle ne sont évoqués... Même par pure hypocrisie, ils méritaient pourtant bien un mot fraternel.
    En y réfléchissant il y a là un truc fort de la culture CGT : toute la semaine les congressistes ont, parfois (...)
  • Echos de la séance du jeudi 16 mai

    17 mai 2019
    La séance s’ouvre avec la présentation de motions de soutiens à diverses luttes telles que le congrès en adopte plusieurs, sans plus de discussion. L’une pourtant aurait mérité d’être relue avec les yeux du syndicalisme écologique que la CGT souhaite incarner : celle présentée par la fédération de l’agro-alimentaire. Il s’agit du soutien aux grévistes de la sucrerie de Toury (eure et loire) dont l’usine doit fermer à la fin de l’année. Non pas évidemment pour contester la lutte pour l’emploi mais pour l’argument, celui de la souveraineté alimentaire nationale, mis en avant dans la motion. En effet et au (...)
  • Echos de la séance du mercredi 15 mai

    16 mai 2019
    La séance du matin reprend avec la fin du débat sur le préambule et le thème 1 du document d’orientation. Encore beaucoup d’interventions autour des questions écologiques mais aucun congressiste n’ose évoquer la question du nucléaire qui reste tabou ! Une militante de la FERC rappelle le bilan de la répression frappant les Gilets jaunes parmi lesquels des militants CGT et propose que la CGT appelle à la manifestation du 2 juin dite des « mutilés pour l’exemple ». Elle n’aura pas de réponse...
    Arguant que toutes les revendications sont importantes un militant du Val de Marne va défendre avec (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0