Communistes libertaires de la CGT

Au fil de l’actu

  • Lutte Ouvrière nostalgique du PCF ???

    23 mai
    Dans un article publié sur le site A l’encontre, Jean-Pierre Mercier, militant CGT de PSA et porte-parole (plutôt bon) de Lutte Ouvrière déclare : « A la CGT, on a commis une erreur en prenant nos distances avec le PC ». Voici l’extrait d’un article consacré au vote FN dans la classe ouvrière :
    « Très satisfait » de la politique de la CGT de virer systématiquement tout cégétiste passé du rouge au bleu marine, Jean-Pierre Mercier en veut cependant à sa centrale d’avoir abandonné le militantisme politique : « On a commis une erreur en prenant nos distances avec le parti communiste pendant les années Thibault. (...)
  • Françoise Nyssen : une patronne de choc au Ministère de la Culture

    18 mai
    Françoise Nyssen, la nouvelle ministre de la culture est donc censée être une grande éditrice. Rappelons tout de même que c’est son père qui fonda Actes Sud, une petite maison d’édition qui découvrit en effet de nouveaux talents.
    Mais c’est aussi une patronne de choc qui paie ses correcteurs 10 euros brut de l’heure. Mais ça, c’est quand elle verse des salaires, car beaucoup ont dû adopter le statut d’auto-entrepreneur pour être payés… 13 euros de l’heure pour 2 lectures !
    Pour rappel, il est illégal de demander à un correcteur de prendre ce statut, la convention collective de l’édition précisant bien (...)
  • Goodyear : le film à l’UD de Paris

    18 mai
    La CGT Paris vous invite le 18 mai à la projection du film Liquidation documentaire de 52 minutes sur la lutte des Goodyear
    18 h 30 - salle Hénaff 29 Bd du Temple, Paris 3e
    La projection sera suivie d’un débat Avec : Mourad Laffitte, réalisateur du film, Laurence Karzsnia, directrice de production d’Images contemporaines Mickaël Wamen, des Goodyear
    Ce film documentaire de 52 minutes revient sur la lutte des ouvriers de l’usine Goodyear Amiens-Nord pour défendre leurs emplois. C’est une véritable plongée au coeur de ce conflit durant 9 (...)
  • Le CCN sous pression pour un calendrier d’actions

    17 mai
    Plusieurs fédérations et UD sont intervenues au CCN pour réclamer des objectifs précis de mobilisation sans attendre davantage que le gouvernement Macron livre ses premières attaques. La nomination d’une ex-conseillère Martine Aubry au ministère de Travail ne rassure que FO... Une date est dorénavant évoquée pour fin juin. C’est encore très loin même si nul n’ignore les difficultés à mobiliser.
    Nous publions ici la déclaration du Syndicat Energie 75 :
    LETTRE OUVERTE DE LA CGT ENERGIE PARIS A LA CONFEDERATION CGT SUR SON MANQUE DE COMBATIVITE
    Cher(e)s camarades,
    Par cet écrit, notre syndicat CGT Énergie (...)
  • La Souterraine : Solidarité avec les GM&S

    15 mai
    Leur combat prenant des proportions inhabituelles, nous publions ici le tract CGT et FO des travailleurs de l’usine GM&S, sous-traitant automobile implanté dans la Creuse :
    GM&S INDUSTRY- 23300 La Souterraine Sous-traitant équipementier des constructeurs automobile 283 salarié(e)s et leurs familles en lutte pour défendre leurs emplois menacés Renault et PSA veulent notre liquidation ? Nous avons piégé le site, voilà pourquoi !
    Après 40 années de bons et loyaux services, les constructeurs automobiles Français ont planifié et organisé leur désengagement de notre site industriel GM&S. Renault depuis (...)
  • Macron : Dès maintenant la mobilisation contre les mauvais coups

    13 mai
    La déclaration de la direction confédérale était très attendue. Elle est tombée mercredi et nous la publions ici pour celles et ceux qui ne l’auraient pas vu. Si le contenu général est correct, il faut regretter l’absence de perspective concrète de mobilisation.
    Solidaires avait proposé une rencontre de l’intersyndicale nationale ce qui semble avoir été refusé aussi bien par FO que la CGT.
    Nous avons pourtant besoin de perspectives et de calendriers clairs pour faire monter la mobilisation. S’il existe un noyau militant très pressé d’en découdre depuis la loi Travail, chacun a aussi pu constater les (...)
  • Actionnaire : je vote dividendes !

    13 mai
    Malgré les promesses d’un capitalisme populaire qui devait apaiser la lutte des classes dans la France des Trente Glorieuses, l’adhésion massive aux jeux boursiers ne s’est envolée vraiment que dans les années 80, quand Mitterrand va donner un coup d’accélérateur à l’idéologie libérale avec l’aide de la figure de Bernard Tapie, et avec la revente des entreprises nationalisées en 81.
    Le nombre d’actionnaires culmina en 2007 avec plus de 7 millions d’actionnaires individuels. Mais le petit épargnant effrayé par la crise de 2008 a fuit en masse et le nombre d’actionnaires en France est tombé à 3 (...)
  • Info’com : la révolution mais pas trop...

    5 mai
    Le syndicat Info’com est devenu célèbre avec un visuel sur la répression policière habilement présenté comme une affiche CGT. Le visuel fut publié en plein congrès confédéral pour être certain de faire le buzz. Choix malin puisque Martinez fut alors obligé de tenir en urgence un point de presse ! Mais hors circonstance du dernier congrès qui plaçait la CGT et son nouveau secrétaire général sous les feux de l’actu, le visuel serait tout simplement passé inaperçu.
    Info’com est de création récente mais son histoire est des plus anciennes puisqu’il s’agit de l’ex- Chambre Syndicale Typographique Parisienne (...)
  • 8 Mai unitaire au Havre : Bravo les normands !

    4 mai
    Nous reproduisons ici l’appel unitaire CGT, Solidaires, FSU, Unef pour une manifestation dès le 8 mai au Havre :
    Le 07 mai, pas une voix pour le FN ! Le 08 mai, contre la haine ou la finance : RESISTANCE !
    Le 7 mai aura lieu le second tour des élections présidentielles, qui opposera Le Pen à Macron. • Le FN et sa candidate représentent un véritable danger pour la démocratie, pour les droits sociaux, les droits des femmes...La xénophobie, le racisme et la préférence nationale portée par ce parti ne résoudront pas les inégalités sociales et le chômage ! Loin d’être une réponse, le vote FN est un danger (...)
  • Le vote analysé par préférence syndicale

    26 avril
    Liaisons Sociales avec l’Institut Harris livre une étude sérieuse même s’il manque une question sur l’abstention... 7 000 personnes interrogées sur ce qu’elles ont fait réellement dans l’isoloir en fonction de leur sympathie (pas leur adhésion) pour tel ou tel syndicat. Examinons les chiffres :
    Proches de la CGT : Mélenchon passe de 39% en 2012 à 51%. Hollande était à 44% et Hamon tombe à 13%, talonné par Macron à 12% tout de même. Poutou est à 3%. Avec 15% Le Pen prend la deuxième place (+ 6% depuis 2012) des électeurs qui aiment bien la CGT. Cet éclatement politique en dit long sur le brouillage des (...)

Débats du 51° congrès

  • Congrès : Notes du vendredi 22 avril

    23 avril 2016
    Courte séance ce vendredi matin. La CEC est élue très largement (entre 84 et 97%) ce qui pourrait surprendre après les votes des résolutions et la tension dans les débats. Il est probable que la majorité des syndicats expriment alors leur désir de tourner la page de la crise de direction ouverte avec l’affaire Lepaon. Probable aussi que le compromis imposé par la direction confédérale sur le thème de la grève reconductible mise en débat soit in fine apprécié comme une petite victoire par l’aile la plus combative, et comme une prudence raisonnable par l’aile la plus pessimiste.
    Ce n’est qu’après le vote, (...)
  • Congrès : Notes du jeudi 21 avril

    22 avril 2016
    La séance s’ouvre par l’annonce du vote du thème 3 sur le rapport au politique : abstention : 9% contre : 36%.
    Le débat reprend sur le thème 4 : le syndicalisme international. Des délégués expliquent leur travail dans des multinationales, leurs contacts avec les syndicats de différents pays. Une camarade sénégalaise est invitée à s’exprimer. Des camarades proposent l’organisation de grèves européennes contre l’austérité ou par branche comme dans les fonctions publiques. La dénonciation de l’inauguration du congrès de la CES cet hiver à Paris par Hollande et Juncker est applaudie. Les différentes (...)
  • Congrès : Notes du mercredi 20 avril

    21 avril 2016
    La matinée reprend avec le débat sur notre démarche syndicale, le thème 1. Les futurs comités régionaux inquiètent plusieurs délégués qui se prononcent pour une coordination des UD mais contre des « super-préfets ». Le seul amendement significatif intégré par la commission souligne, comme pour répondre aux craintes, qu’il faut donner plus de moyens aux unions locales. Un délégué de la construction (Toulouse) pose la question de syndicaliser les jeunes scolaires, d’autant qu’ils passent de plus en plus de temps en stages à l’entreprise. Mais dans son rapport d’ouverture, Martinez avait d’entré écarté cette (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0