Communistes libertaires de la CGT

Au fil de l’actu

  • CEC du 3 septembre : lucidité et aveuglement

    15 septembre
    Il est toujours difficile à la simple lecture des comptes-rendus de la CEC et du BC de comprendre précisément la teneur des débats, et plus encore les divergences éventuelles qui s’y expriment. Tout est dit à formules vagues voir par sous-entendus.
    Pourtant derrière les lignes du compte-rendu de la séance du 3 septembre 2019 on peut lire clairement le désarroi des dirigeants confédéraux qui semblent découvrir l’ampleur des dysfonctionnements dans la CGT, de l’entreprise aux fédérations en passant par les structures territoriales. Lucides enfin pourrait-on se réjouir si ce constat évoqué ne masquait un (...)
  • UD 13 : Ecologie et lutte de classe

    13 septembre
    Pour accompagner les mobilisations écologiques de septembre, l’UD CGT des Bouches du Rhône édite une déclaration qui a le grand mérite de pointer clairement les responsabilités du capitalisme. En revanche la référence à Chavez (qui a laissé la production de pétrole s’effondrer non pas par soucis écologique mais par corruption généralisée de son Etat/Parti) et l’utilisation flou du concept d’impérialisme qui semble dédouaner nos capitalistes bien français sont moins convaincants. Et rien sur la nécessité que les luttes ouvrières pour sauvegarder l’outil de travail portent aussi les questions de conversion (...)
  • AGS : La Cour des Comptes protège qui ?

    2 septembre
    C’est par un article du quotidien Les Echos du 2 septembre que nous découvrons que les AGS, la caisse qui paye les salaires des entreprises défaillantes, ont été honteusement pillées.
    Bien sûr nous savions tous comment nombre de patrons utilisent cette caisse pour faire payer à la collectivité les arriérés de salaires de leurs travailleurs... Mais l’article donne un éclairage autrement honteux !
    "Tout est parti du rapport de la Cour des comptes de décembre dernier. Non rendu public, il a mis le doigt sur un nombre certains de zones obscures dans les procédures internes, symptomatiques d’une gestion (...)
  • Propreté : la CGT fera-t-elle enfin le ménage ?

    30 juillet
    La CGT Propreté Région parisienne est une nouvelle fois prise en flagrant délit de jaunisme. Alors qu’une grève a éclaté depuis 10 jours à l’hôtel Ibis Clichy-Batignolles à Paris, ce syndicat est, une nouvelle fois, intervenu pour intimider les grévistes.
    C’est la CGT HPE (Hôtels de Prestige et Economiques) qui anime la grève à l’hôtel Ibis, appartenant au groupe Accor. Les femmes de chambres sont employées en sous-traitance par l’entreprise STN TEFID. Les raisons de la colère sont classiques dans ce secteur où les femmes sont surexploitées. Cadences infernales, paye honteusement basse, harcèlement de la (...)
  • Le questionnaire en question...

    29 juillet
    Le questionnaire interne destiné aux militants et décidé par la direction confédérale est un échec en terme de remontées. Vu la pauvreté et la fermeture des questions, ce n’est guère étonnant.
    Mais l’idée même de ce questionnaire pose... d’autres questions !
    Comme si à la sortie d’un congrès confédéral, la direction ne savait pas ce que pensent et veulent les militants CGT ! Quel aveu d’échec pour un congrès qui en effet s’est réduit à de violents affrontements plus ou moins pertinents. Un échec non seulement pour la direction confédérale mais pour toutes les structures CGT.
    La discussion des divergences, (...)
  • Grèves massives : Un débat au CCN des 25 et 26 juin

    3 juillet
    En conclusion du rapport d’introduction aux deux journées du CCN on peut lire :
    « Chacun est d’accord, ici, que nous voulons construire des grèves massives qui seules peuvent permettre de gagner. Cela doit aussi nous conduire à débattre ici de l’articulation entre journées professionnelles et interprofessionnelles et aux décisions à prendre pour que l’implication des professions soient réellement au plus près des lieux de travail. »
    Malheureusement les syndiqués n’auront pas la teneur du débat. C’est pourquoi nous rappellerons une évidence : S’il n’existe pas de bouton magique pour déclencher des grèves (...)
  • Vers un mini Programme commun des partis de gauche, des syndicats et des associations ?

    27 juin
    La gauche gouvernementale est éparpillée façon puzzle. Et chaque morceau propose, sous une forme ou une autre, de reconstruire une maison commune qui associerait plus ou moins associatifs et syndicalistes (en toute indépendance tu penses Hortense...!).
    Et voilà que six responsables syndicaux de haut rang* valident ce schéma dans une tribune publiée le 14 juin dans l’Humanité : « Les luttes sociales ont besoin d’une construction à gauche ».
    Les signataires constatent à juste titre que « l’absence d’alternative... pèse lourdement sur l’action du syndicalisme de transformation sociale ». Si on passe avec (...)
  • Ford : Une nouvelle coordination des luttes pour l’emploi ?

    25 juin
    C’est en 1999 qu’une première fois Lionel Jospin déclare, face aux licenciements programmés par Michelin (dont les bénéfices étaient colossaux) :
    « Les salariés existent, il y a des syndicats, il y a une mobilisation qui peut se mener. Donc, je crois qu’il ne faut pas attendre tout de l’Etat et du gouvernement. »
    Puis il récidive en 2002 devant les salariés de Lu à Evry :
    "Un ouvrier de Lu : Danone veut nous licencier pour gagner encore plus d’argent ailleurs. Pourquoi vous réquisitionnez pas, nationalisez, sauvez nos emplois...
    Lionel Jospin : Si à chaque fois qu’il y a un plan social on doit (...)
  • CEC : Les élu.es au 52° Congrès

    15 juin
    Plusieurs camarades lecteurs du blog ont demandé la liste des élu.es à la CEC lors du congrès de Dijon. Il semble qu’elle ne soit pas trouvable sur le site confédéral. La voici donc telle qu’elle a été donnée lors du congrès. Le résultat du vote par candidat n’a pas été donné. Le résultat des quatre candidats non retenus n’a pas été communiqué non plus, sauf pour dire qu’ils n’atteignaient pas les 50%.
  • Forum syndical antiraciste : Prochaine réunion le 18 juin à Paris

    15 juin
    la réunion du collectif d’organisation du Forum syndical antiraciste est toujours programmée pour mardi 18 juin prochain, à partir de 19h, à la Bourse du Travail de Paris, rue du Château d’Eau.
    Elle est ouverte à toutes et tous les signataires et participant-es de la première édition... et peut évidemment accueillir toutes les bonnes volontés supplémentaires.
    Voici l’ordre du jour proposé : 1) Quel bilan faire du premier Forum syndical antiraciste ? 2) Comment poursuivre et quelle initiative prendre en octobre ? 3) Préparation du deuxième Forum syndical antiraciste
    Retrouvez le forum sur : (...)

Débats du 52° congrès

  • Echos de la séance du vendredi 17 mai

    18 mai
    La séance s’ouvre sur l’annonce des résultats de l’élection de la CEC et celle de la CFC. Une moyenne globale annoncée de 89% pour la liste ce qui cache bien sûr quelques disparités... Mais les résultats de chaque candidat ne sont pas annoncés. Avec cette brutalité très particulière dont la bureaucratie CGT est capable, ni les scores ni les noms des 4 camarades présentés en plus de la liste officielle ne sont évoqués... Même par pure hypocrisie, ils méritaient pourtant bien un mot fraternel.
    En y réfléchissant il y a là un truc fort de la culture CGT : toute la semaine les congressistes ont, parfois (...)
  • Echos de la séance du jeudi 16 mai

    17 mai
    La séance s’ouvre avec la présentation de motions de soutiens à diverses luttes telles que le congrès en adopte plusieurs, sans plus de discussion. L’une pourtant aurait mérité d’être relue avec les yeux du syndicalisme écologique que la CGT souhaite incarner : celle présentée par la fédération de l’agro-alimentaire. Il s’agit du soutien aux grévistes de la sucrerie de Toury (eure et loire) dont l’usine doit fermer à la fin de l’année. Non pas évidemment pour contester la lutte pour l’emploi mais pour l’argument, celui de la souveraineté alimentaire nationale, mis en avant dans la motion. En effet et au (...)
  • Echos de la séance du mercredi 15 mai

    16 mai
    La séance du matin reprend avec la fin du débat sur le préambule et le thème 1 du document d’orientation. Encore beaucoup d’interventions autour des questions écologiques mais aucun congressiste n’ose évoquer la question du nucléaire qui reste tabou ! Une militante de la FERC rappelle le bilan de la répression frappant les Gilets jaunes parmi lesquels des militants CGT et propose que la CGT appelle à la manifestation du 2 juin dite des « mutilés pour l’exemple ». Elle n’aura pas de réponse...
    Arguant que toutes les revendications sont importantes un militant du Val de Marne va défendre avec (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0